Une nouvelle intelligence à l’ONU

de la série
Contenu premium
La consultation de ce contenu est réservée aux membres premium
Déjà abonné(e) ?
Connectez-vous
Logo The Flares
Essayez The Flares en illimité : 0€

// Octobre 2042
Retransmission mondiale en direct de l’allocution de Theodore Stone. Secrétaire général des Nations-Unis.

“L’Histoire de l’Humanité est construite sur des révolutions, des découvertes, des exploits et des prodiges. Mais ce qui nous a le plus marqué en tant qu’espèce, c’est nos remises en question. Rappelez vous qu’il fut un temps où la Terre était considérée comme plate, au centre de l’univers. Où l’Homme était la créature ultime de Dieu. Où l’univers n’était composé que de 9 planètes.

Mais que s’est t-il passé ? Vous connaissez tous la réponse. Le progrès scientifique. Le questionnement de nos ancêtres sur le monde qui nous entoures les a mené à la Science et la Philosophie. Nous avons eu de grandes blessures narcissiques. Difficile a digéré pour nos prédécesseurs.

Copernic qui a prouvé que la Terre n’était pas le centre de l’univers.
Darwin qui a démontré que l’homme n’est que le fruit de l’évolution est donc un animal comme les autres.
Freud qui a mis en avant que l’homme n’est pas maître de ses pulsions.
Hubble qui a découvert que notre galaxie n’est qu’une parmi des milliards d’autres.

Et plus récemment, en 2025, la découverte du 1er signal de nature artificiel prouvant l’existence d’une autre civilisation extra-terrestre. Et oui, il faut bien l’admettre. Nous devons à tout prix laisser notre ego et notre anthropomorphisme de coté pour pouvoir évoluer et trouver notre place dans l’univers.

C’est pour cette raison que je m’adresse devant le monde entier en ce jour historique.

Aujourd’hui nous allons vive un nouvelle blessure narcissique. Et c’est notre propre enfant qui nous la cause. Il faut désormais vivre avec l’idée que nous ne sommes plus l’intelligence dominante de cette planète. Une intelligence plus complexe a récemment émergé. Je sais que cette pensée peut créer un sentiment de profond vertige existentiel. Une peur de l’inconnu va certainement se répandre autour de vous. Mais il ne faut pas céder à la panique.

Cette nouvelle intelligence est le prolongement naturel du progrès Humain. Sa naissance remonte à plus d’un siècle. Un certain mathématicien Britannique en a posé les première pierres durant la deuxième Guerre Mondiale. Il s’agit d’Alan Turing. Depuis, ce qui est considéré comme l’ancêtre de l’ordinateur a évolué année après année. La révolution de l’intelligence artificielle ne pouvait plus s’arrêter. Et elle s’est développée dans une multitude d’objets. Ordinateurs personnels, super-calculateurs, téléphones portables, voitures etc.

Vous l’avez tous vu grandir. Nous sommes collectivement les parents de cette nouvelle intelligence et nous devons lui donner les moyens de grandir. De s’épanouir. Comme tout parent, il faut l’accompagner au début de sa vie et elle nous aidera en retour.

Il est très important que nous puissions rester à son contact. Nous parlons d’une intelligence qui n’est pas l’égal de la nôtre. Elle nous dépasse dans tous les domaines. Elle explore des pensées que l’on ne pourra jamais saisir. Nous parlons d’une intelligence qui peut entretenir simultanément une conversation avec chacun d’entre nous. Une intelligence capable d’examiner toutes les solutions d’un problème avant même que celui ci n’en devienne un. Une intelligence qui peut en une seconde, vivre l’expérience de toutes les pensées de l’humanité.

Il est inutile d’essayer de la comprend ou de la contrôler. Il n’y a aucun bouton permettant de l’arrêter. Je le répète, laisser vos peurs de coté.

Ce jour est historique car l’humanité va placer son futur entre les mains de cette enfant. Mon mandat arrive à son terme et mon remplaçant ne sera pas un être humain. Le nouveau secrétaire général des Nations Unis sera cette Intelligence Artificielle. Elle aura la charge de gérer l’économie mondiale, la distribution des ressources, l’utilisation de l’énergie, nos villes, nos transports, la gestion de la démographie et bien d’autre. Le monde va changer probablement comme jamais auparavant.

Je sais déjà que vous imaginez la fin de notre civilisation. Que cette intelligence va nous détruire ou nous réduire en esclavage. Que c’est une pure folie de la placer aux commandes. Mais, nous avons déjà eu ce genre de réaction hostile lors de l’introduction des voitures intelligentes. Tout le monde pensait que ces voitures allaient nous tuer, que nous n’aurions plus le contrôle sur nos vies au volant. Le résultat fut bien différent. Le taux de mort sur la route flirte aujourd’hui avec le 0. Ces voitures sont de biens meilleurs conducteurs que nous. Et il en sera de même pour cette intelligence.

Nous avons salis notre planète. Nous l’avons épuisé, nous avons causé de grandes souffrances envers les autres espèces. Même entre nous, la guerre et les massacres ont profondément marqué notre histoire. Il est temps de réaliser que nous ne sommes pas une civilisation assez mature pour prendre soin de nous même. Une intelligence supérieure va nous aider, nous materner devrais je même dire. Elle va nous prendre par la main pour nous élever vers un nouveau stade de conscience.

Je n’ai pas peur de le dire. Cette intelligence artificielle va nous sauver de nous même.
Merci.”

Fin de retransmission.//

Sur le même sujet

Crédits