Écrire l’avenir, ensemble. Forums Discussions Grâce à la sonde voyager nous risquons nous vies.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • Anonyme
    Inactif
    Nombre d'articles : 1

    <p style=”text-align: center;”><span style=”text-decoration: underline;”>je ne comprends pas pourquoi des décisions aussi importante pour l’humanité sont prises sans être unanymes. Nous en savons si peu sur l’espace, si peu sur nous-mêmes. Cette décision n’aurait jamais dû être prise autant a la légère tel que beaucoup d’autres décisions stupides. C’est comme si un insecte esseyant de se développer se mettait à faire un bruit de klaxon alors qu’un oiseau passe au dessus. C’est tous simplement du suicide. De plus nous passons un message de paix  alors que nous savons que les lois de l’univers sont strictes et rudes. Les forts mangent les faibles exc</span><span style=”text-decoration: underline;”>t… N’ayez pas peur de me répondre sur ce que vous en pensez même si vous avez une vision différente et surtout si vous voyez les choses autrement.</span></p>

    Jean-Luc Durand
    Participant
    Nombre d'articles : 3

    Bonjour,

    Si j’ai bien compris vous craignez que les sondes Voyager avertissent d’éventuelles civilisations extraterrestres de notre existence, et leur donnent l’idée de venir nous envahir. C’est effectivement un risque et les scientifiques se sont un peu arrogés le droit de représenter l’humanité quand ils ont fixé leur fameux disque d’information sur cet engin.

    Maintenant, en pratique, Voyager 1 avance si lentement qu’elle mettra 42.000 ans avant de croiser sa première étoile, Ross 248. Donc il nous reste un peu de temps pour nous préparer. De plus le rayonnement cosmique grignote petit à petit le métal dont elle est faite. C’est une forme d’érosion, extrêmement lente, mais suffisante pour que la sonde ne survive pas des millions d’années dans l’espace. Vu l’isolement du système solaire, le disque d’info sera illisible bien avant qu’un petit homme vert mette la patte dessus.

    Le problème se pose plutôt avec les messages radio que nous envoyons volontairement vers certains systèmes proches. Je ne parle pas de celui d’Arecibo, parti en 1974 vers l’amas M13 et qui y arrivera dans 26.000 ans, mais de ceux envoyés vers des systèmes proches (genre 10-20 années lumière), qui parviendront à destination en une ou deux décennies. Du coup, d’éventuels envahisseurs pourraient débarquer chez nous un siècle ou deux plus tard.

    C’est donc aux scientifiques et aux politiques d’organiser la démarche de communication avec d’éventuelles autres civilisations. Cela dit, le risque reste à mon avis extrêmement faible.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 3 mois par Jean-Luc Durand. Raison: Faute d'orthographe :-)
    jfilgood
    Participant
    Nombre d'articles : 11

    Bonjour, suis-je seul ?! Quelqu’un m’écoute ? Notre monde est bien loin de toute civilisation qui pourrait nous répondre, peut-être. En tout cas ce n’est pas Voyager qui nous met en danger. Mais oui, si danger il y a, c’est alors à cause de nos messages radio comme le dit Jean-Luc. Et il est trop tard pour s’inquiéter, nous laissons tous les jours, à chaque seconde, des milliards d’informations partir vers l’espace.

    Que les gouvernements et les politiques s’occupent de cela… hum, ils n’entendent déjà que trop peu ce qu’on leur dit, et ce qu’ils envisagent pour nous, pauvres humains, n’a pas pour but principal notre survie à long terme hélas. Sinon le long-termisme serait au moins une rubrique plus ou moins importante de toutes les mouvances politiques. Et ce n’est pas du tout le cas. Donc il ne nous reste plus qu’à attendre de voir quelles seront les intentions, bonnes ou mauvaises, des E.T. qui viendraient nous visiter.

    Comme beaucoup le suppose ou l’imagine d’ailleurs, ils nous surveillent ou nous connaisse peut-être déjà. Nous connaissons tous, au moins sur ce forum, l’équation de Fermi et ce qu’elle implique : mais où sont-ils ? Que font-ils ? Pourquoi ne les a-t-on jamais détecté ?! Comme à chaque fois il faut supposer que nous sommes trop primitifs pour les voir et/ou qu’ils nous évitent pour nous préserver. Cela voudrait aussi dire que les méchants extraterrestres ont tous disparus ou sont moins forts que les gentils, car eux non plus on ne les a jamais vu, et tant mieux ! À moins que la mémoire humaine soit trop courte, trop évasive. À travers l’histoire nous les aurions déjà croisés et nous l’aurions oublié. Seul subsisterait les légendes, les mythes et autres théories trop incroyables pour y croire.

    Au final nos milliards de messages dispersés chaque jour dans l’univers voyageront plus loin et plus longtemps que nos vies. Ils pourraient même nous sauver qui sait. Dans cinq milliards d’années notre Soleil aura envie de nous engloutir. Et bien si nous sommes encore là, peut-être verrons-nous un vaisseau géant surgir du néant pour nous emmener ailleurs, sur une autre Terre, afin de recommencer ce cycle, le cycle de la vie tout simplement. La légende d’un Dieu venu du ciel sera réinventée, celle de l’Arche de Noé aussi, et les nouveaux humains recommenceront leur vie, éternellement.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.