Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...

Slt à tous chers abonnés humains, on se retrouve pour un nouvel épisode de la série L’Univers de qui se focalise sur l’exploration d’un univers d’une oeuvre de science-fiction se passant entièrement ou en partie dans le futur. On a déjà traité d’un univers cinématographique (Matrix), littéraire (Fondation) on passe donc aux jeux vidéos avec la série “Mass Effect”. Et c’est d’ailleurs une de vos requêtes les plus demandées dans les commentaires ! Et une saga que j’ai personnellement dévorée.

Mass effect a débuté en 2007, suivi de deux suites en 2010 et 2012. Puis un spin off appelé Mass effect Andromeda en 2017. Il y a aussi des romans et des comics. Comme d’habitude je vous laisse 3 secondes pour … ben pour jouer aux 4 jeux, et revenir ensuite voir la vidéo. Spoiler alert

C’est parti.

Naissances des Moissonneurs :

Il y a 1 milliard d’années, les Léviathans, la race extra terrestre la plus développée de la galaxie, observe un cycle constant. Chaque civilisation qui développe des formes de vie synthétiques s’effondre, car ces dernières se retournent contre leurs créateurs. Les Léviathans cherchent donc à rompre ce cycle en créant, ironiquement, une intelligence artificielle. Ils l’appellent le catalyseur. Son but est de préserver les formes de vie organiques par-dessus tout. On peut dire que c’est une grosse boulette, puisque le Catalyseur arrive à la conclusion que le meilleur moyen d’accomplir son objectif est de récolter le matériel génétique et les connaissances collectives d’une civilisation avant que celle-ci ne s’autodétruise à cause de formes de vie synthétique qu’elle aura créées. Les premières victimes sont les léviathans. L’ADN de milliards de léviathans sont combinés avec une machine pour former une forme de vie organique synthétique de la taille d’un vaisseau spatial. C’est le premier moissonneur, appelé Harbinger. Les autres civilisations avancées connaissent le même sort, chacune transformée en moissonneurs.

Ce faisant, le catalyseur a préservé la constitution génétique et les connaissances collectives des civilisations récoltées, tout en permettant aux races plus primitives de progresser. Cette récolte a permis d’éviter efficacement la menace de l’extinction complète des intelligences organiques par des intelligences artificielles. Dans le but d’aller plus vite lors du prochain cycle, le catalyseur construit des relais aux 4 coins de la galaxie créant entre eux des corridors dans l’espace temps. Chaque relais utilise une matière exotique appelée élément 0, capable de créer un “mass effect”, c’est-à-dire changer la masse d’un objet. Ce qui permet de voyager plus vite que la lumière.

Les moissonneurs partent ensuite en hibernation dans le vide intergalactique, en attendant de commencer le prochain cycle.

Les Prothéens :

On ne sait pas exactement quand la civilisation prothéenne est née et combien de temps elle a persisté, mais l’une de leurs technologies découvertes a été datée d’il y a 68 000 ans. Une fois devenus une civilisation spatiale, les Prothéens découvrent les relais “mass effect” et développent la technologie FTL (Faster than light travel). Les Prothéens colonisent ensuite la galaxie, en incluant d’autres civilisations avancées et font de la Citadelle, un énorme habitat spatial, leur capitale. Ce qu’ils ignorent c’est que la citadelle a été construite par les moissonneurs. C’est leur point d’entrée dans la galaxie, ce qui leur donne un avantage stratégique puisqu’ils peuvent éliminer rapidement les leaders des civilisations qui y ont élu domicile. Les prothéens sont technologiquement très avancés et scientifiquement curieux. Ils s’intéressent à l’étude des sociétés primitives. Ils installent notamment un avant poste sur Mars, mais on y reviendra.

Il y a 48 000, l’empire prothéen s’effondre avec l’arrivée des Moissonneurs à travers la citadelle. Bien que les Prothéens aient commencé à se préparer en étudiant les ruines de civilisations antérieures, ils sont néanmoins pris au dépourvu. Au cours des siècles suivants, les Prothéens combattent les moissonneurs système après système, monde par monde et ville par ville. Au final, cela ne suffit pas. Les Moissonneurs éliminent méthodiquement les Prothéens, ainsi que les autres races contemporaines, et quittent la galaxie pour attendre le prochain cycle.

Les races extra-terrestres contemporaines :

Bon jusqu’ici on était sur des anciennes civilisations, mais lors du nouveau cycle, plusieurs espèces trouvent les relais mass effect et découvrent la Citadelle. Les premiers se trouvent être les Asaris en – 580. Quelques décennies plus tard, c’est au tour des Salariens et des relations diplomatiques débutent. Le conseil de la Citadelle est formé. Les Asari et les salariens en font un centre de la communauté galactique, dirigée par le Conseil. Cette année est également connue sous le nom de l’an 0 de la chronologie Galactique Standard (GS). Le premier contact avec les Volus se déroule en – 300. Ils se voient accorder une ambassade sur la Citadelle et sont chargés de concevoir une monnaie économique commune appelée le crédit, qui lie les différentes économies entre elles. Au cours des quelques siècles qui suit, les Batariens, elcor, quariens et hanar sont intégrés dans cette communauté galactique.

Les rachnis, une espèce d’insectes très intelligents possédant un esprit collectif, sont découverts lorsqu’une expédition de la Citadelle ouvre un relais en sommeil menant à leur système stellaire. Les rachnis se montrent hostiles et commencent une guerre avec le reste de la galaxie.

Dans cette jolie panoplie d’extra-terrestre, on a également la race des Krogan. Très agressif au point d’avoir provoqué un hiver nucléaire sur leur planète natale Tuchanka en – 1900 suites à un conflit mondial. Ils vivent désormais en clans de guerriers et se montrent très utiles dans la guerre contre les rachnis, qui finissent par être vaincus. En remerciement, le conseil de la Citadelle octroie aux Krogan une nouvelle planète. Mais ces nouvelles conditions favorables engendrent une explosion de la population et les Krogan finissent par se répandre entre l’an 300 et 700 de notre ère. Un peu trop au gout du conseil. Une force d’intervention est créée appelée Special Tactics and Reconnaissance ou Spectre. Les choses dégénèrent lorsque les Krogans s’approprient illégalement une colonie Asari. Le conseil établit un premier contact avec les Turiens à cette époque et les persuade de les aider dans la guerre. Étant redoutable militairement, ils arrivent à les contrer, mais réalisant que tant que les Krogans pourront se reproduire aussi vite, ils seront inarrêtables. Car oui ils ont un cycle de reproduction de lapin. Les Salariens développent une arme biologique appelée le génophage qui augmente la mortalité des foetus lors de la grossesse Krogans. La population chute en quelques décennies et la rébellion Krogan se termine. Les turiens obtiennent un siège au conseil galactique de la citadelle.

En 1895 de notre ère, les quariens découvrent que leurs robots, les geths, ont atteint la conscience de soi. Craignant une révolte, ils commencent à détruire les geths, ce qui conduit à la révolution qu’ils craignaient. Les quariens survivants sont réduits à quitter leur planète natale et vivre dans l’espace à bord de la flotte nomade. Ce qui finit par affaiblir leur système immunitaire.

Premier contact avec les humains … et première guerre :

On arrive enfin à notre belle et grande espèce. En 2148, l’espèce humaine découvre une relique Prothéenne lors d’une expédition sur Mars qui servait à étudier l’évolution d’homo sapiens depuis notre préhistoire.

À la suite d’informations provenant de cette relique, les humains découvrent l’existence de l’élément 0 et que Charon, la lune de Pluton, est en réalité un relai en sommeil enfermé dans la glace. Une fois activé, Jon Grissom dirige la première équipe d’explorateurs qui les transporte instantanément vers un autre relais situé à Arcturus, à 36 années-lumière. Les explorateurs découvrent que les relais Mass effect font partie d’un vaste réseau, ce qui rend le voyage possible dans la galaxie. Les dix-huit plus grands pays du monde signent une alliance qui devient rapidement le fer-de-lance militaire et d’exploration de l’humanité.

Mais en 2057, l’alliance tente d’ouvrir un relais en sommeil, une pratique interdit par les lois galactiques depuis la guerre contre les rachnis. Les Turiens attaquent un avant-poste humain et la guerre du premier contact débute. Les Turiens se préparent à une guerre à grande échelle contre l’humanité, mais cela attire l’attention du conseil de la citadelle. Ils révèlent l’existence de la grande communauté galactique à l’humanité et instaurent une paix avec les Turiens.

Les pouvoirs biotiques :

L’élément 0, qui permet d’altérer la masse d’un objet, interagit également avec le vivant. Lors d’un accident au spatioport de Singapour, des centaines de personnes se retrouvent exposées à l’élément 0. Un petit pourcentage des enfants contaminés grandissent en développant des capacités télékinésiques. Ils sont appelés biotiques. Les autres espèces extra-terrestres sont également concernées par ce phénomène, les Asaris étant les plus réceptifs. Il existe des implants qui permettent d’augmenter les pouvoirs biotiques.

Ambassade à la Citadelle et Cerberus :

L’humanité continue de s’étendre, fondant plus de colonies et établissant des alliances commerciales avec de nombreuses autres espèces. En 2165, le Conseil reconnaît officiellement le pouvoir croissant de l’humanité et son influence sur la communauté galactique. L’Alliance humaine se voit accorder une ambassade à la citadelle. Le commandant Shepard devient le premier humain à devenir Spectre et se voit octroyer le vaisseau Normandy. De nombreuses espèces ne considèrent pas que les humains méritent ces honneurs, certaines ayant attendu des siècles avant d’obtenir une telle reconnaissance. Un sentiment xénophobe anti-humain est très présent. Sur Terre, une organisation paramilitaire menée par un mystérieux milliardaire proclame la supériorité de l’humanité sur les autres espèces et entreprend des actions terroristes et illégales dans le but d’accélérer l’expansion humaine.

En 2176, l’initiative Andromeda est fondée. C’est une collaboration entre plusieurs espèces qui envisagent d’envoyer des arches pour coloniser la galaxie d’Andromède. Bien que ce soit un aller simple, leur plan à long terme est d’ouvrir une route entre les deux galaxies.

Le retour des moissonneurs :

Maintenant que plusieurs civilisations ont atteint un niveau technologique très avancé, il est temps de les récolter. Aucune espèce ne connaît l’existence des moissonneurs. Tous pensant que la technologie des relais mass effect sont d’origine prothéenne. En 2183, la colonie humaine d’Eden Prime est attaquée par des Geths sous le commandement de Saren Arterius, un Turien membre des Spectres devenu solitaire. Qui lui même est sous l’influence du moissonneur “Sovereign”. Car oui les moissonneurs peuvent influencer certains esprits afin de faciliter leur récolte. Sovereign est le premier moissonneur dans ce cycle, faisant office de reconnaissance pour juger si il est temps de récolter les civilisations avancées. Les moissonneurs peuvent infecter des espèces en les reprogrammant génétiquement et en mélangeant de la cybernétique. Ces victimes deviennent des forces aux sols afin de capturer des individus pour la récolte génétique. C’est notamment le cas des récolteurs, qui sont d’anciens Prothéens.

C’est donc durant ce nouveau cycle que les 3 premiers jeux Mass Effect se déroulent en suivant notamment le commandant Shepard dans sa tentative d’arrêter les moissonneurs. Et en 2819, le vaisseau Hypérion de la mission pour la galaxie d’Andromède arrive sur place et c’est tout un tas de nouvelle planète et race extra-terrestre qui sont découvertes. Notamment la race hostile des Kett.

Wow vous l’aurez compris, un univers qui comprend 2 galaxies et des millions d’années d’histoire c’est du lourd en termes de contenu ! et le mieux c’est encore de s’y plonger soi-même. Ou alors de mater un let’s play si c’est uniquement l’histoire qui vous intéresse. J’ai surement loupé des détails voir peut être fait des erreurs donc dites-moi tout ça dans les commentaires, et dites nous également quelles oeuvres vous aimeriez vois.

On se retrouve prochainement pour un nouvel épisode de l’univers de.

Références :

Notez ce contenu

Cet article a été écrit par :

 

Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?