Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...

Vous ne serez surement pas surpris d’apprendre que l’automobile est le moyen le plus utilisé sur la planète pour transporter des homo sapiens. Il est donc naturel de se demander quel sera son futur. Et pour cela, il faut regarder l’interaction de trois tendances afin de dresser une image cohérente de l’avenir de ce domaine sur les 50 prochaines années. Voir plus.

1) Transport à la demande :

La première chose c’est un passage de plus en plus important vers du transport à la demande en tant que service. Aux États-Unis, les taxis ont atteint un pic en 2012 et depuis, Uber et les autres services de transport à la demande ont pris le devant. Ce n’est pas parce qu’ils ont cannibalisé les chauffeurs de taxi, ils ont juste créé un nouveau marché. En Europe, d’apres un rapport de statista, en France, Uber possède 45% du marché, au Royaume-Uni c’est 68%, et un peu moins pour l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie. Les transports à la demande n’ont fait qu’augmenter depuis leur apparition au début de la décennie 2010, et ça m’étonnerait que la tendance s’inverse dans la prochaine décennie, surtout en considérant le deuxième facteur clé pour comprendre le futur de l’automobile.

2) L’automatisation :

L’idée qu’une voiture puisse conduire toute seule n’est pas nouvelle, mais on a vu ces dernières années d’énormes progrès et des détails qui indiquent clairement l’impact de la perturbation que l’on va subir. Premier détail c’est que jusqu’en 2017, le Lidar qui sert à créer une carte 3D des alentours du véhicule sur les Google, Car coutaient $75 0000. Les autres constructeurs se disaient en rigolant : “Regarder les, un moteur de recherche qui fait mumuse avec une voiture, ils sont mignons ! mais ce ne sera jamais viable commercialement”. Aujourd’hui, on est à moins de $5000 pour un Lidar. Cette baisse de prix de la technologie est la clé permettant une commercialisation de masse.

Les trois entreprises qui sont les plus en avance en termes de technologie c’est Waymo, filiale de Google, General Motors qui a acheté la startup Cruise pour un milliard de dollars et Tesla. En octobre 2018, Waymo a franchi le cap des 10 millions de miles parcouru, l’équivalent d’approximativement 16 millions de km. Fin 2018, ils ont commandé 62 000 Chrysler Hybride et ont lancé le premier service de taxi autonome dans la ville de Phoenix, Arizona. Avec une app sur son téléphone, il est possible d’appeler un taxi autonome, et tranquille la vie ! C’est une sorte de phase test et on devrait s’attendre à voir ce service se généraliser dans de nombreuses villes aux États unis.

Alors Tesla c’est une autre histoire puisqu’ils ont déjà un mode autopilote sur leurs différents modèles. En tout, c’est plus d’un milliard de km qui ont été parcourus en autopilote. Pour 3 accidents mortels. Dire que les humains conduisent moins bien c’est un euphémisme.

C’est LA valeur ajoutée qui peut faire la différence entre la vie et la mort, aujourd’hui. Penser à des parents dans 10 ans qui veulent offrir une bagnole à leur gamin de 18 ans qui vient juste d’avoir le permis. Entre une vieille voiture d’occaz entièrement manuel, et une qui a des fonctions avancées d’autonomie … le choix est vite fait. À votre avis, il va se passer quoi pour tous les revendeurs de voiture d’occaz manuel.

Le fait que les voitures s’automatisent c’est non seulement logique, mais c’est aussi une obligation morale. 94% des accidents de la route sont causé par une erreur humaine. En 2018, 3259 personnes sont décédées sur les routes françaises.

C’était l’année la moins meurtrière de l’histoire de la Sécurité routière. Super. Mais derrière les chiffres et les statistiques, on trouve des tragédies. Des familles brisées. Des parents qui perdent leur enfant. Et mondialement c’est 1,25 million de personnes chaque année, et entre 10 à 50 millions qui sont gravement blessés.

Donc dire qu’il faut prendre son temps pour mettre en place les voitures autonomes, qu’il faut tester la technologie sur des millions et des millions de km, et qu’il faut réguler pendant des années et des années, tout ça c’est bien. Mais plus on attend, plus les gens se tuent sur les routes. C’est là qu’on voit que l’impératif moral existe.

Automatiser les voitures, c’est faire baisser le taux d’erreur humaine, et donc les morts sur la route. Par contre, moins d’accidents, ça ne va pas du tout plaire aux assureurs, car pour eux, ça représente un marché de plusieurs millions d’euros ! On peut aussi se dire que moins d’accidents, c’est moins de personnes à l’hôpital, ça fera de la place bonne nouvelle, car certains hôpitaux sont surchargés.

Mais quand est-il du plaisir de conduire. C’est vrai, après tout de nombreuses personnes adorent prendre le volant. Si jamais on imagine que dans le futur, les singes que nous sommes ne sont plus autorisés à conduire, ça va faire des malheureux, et des révoltés. Après, c’est quand même relatif. Si vous conduisez une belle voiture de sport le long d’une route sinueuse au bord de la méditerranée, je suis tout à fait d’accord avec vous ! conduire c’est top ! Par contre faire du 2km/h, bloqué dans la grisaille parisienne pendant 3 heures en rentrant du boulot … c’est autre histoire. Et si on fait le calcul entre tous les moments où l’on apprécie conduire, comparé tous les moments horribles, piégés dans cette carcasse en métal … pas sur que l’équation tombe dans le positif.

Vous vous dites peut-être que c’est bien beau, mais les voitures autonomes ça restera encore à l’état de prototype pendant des décennies. Autrement dit, ce n’est pas pour demain.

Voici la 5e avenue de New York en 1900. Votre défi, trouver où se situe la voiture :

Maintenant, la 5e avenue de New York en 1913. Votre défi, trouver où se situe le cheval.

3) Électrique

La troisième tendance pour entrevoir le futur des voitures, c’est l’électrique !!

Depuis des années, la réaction de la plupart des gens face aux voitures électriques c’était plus ou moins un petit rire et une tape sur l’épaule. Effectivement, elles ont représenté des poussières sur le parc automobile mondial qui est largement dominé évidemment par le moteur à combustion. Sur ce graphique, on voit les ventes des voitures de classe haut de gamme aux États unis en 2014 :

On retrouve logiquement les classiques : Mercedes Class S, BMW série 6, série 7, audi A7. Mais en 2e position, tient tient, la Tesla model S.
2015 :

Oups, Tesla est en tête.

2016 :

Tesla creuse l’écart.

2017 :

Mercedes a vendu encore moins de voitures, le model S s’est un peu moins vendu, mais c’est parce que les gens achètent aussi le SUV model X qui n’est pas dans la liste.

2018 :

année record pour Tesla avec l’arrivé du model 3 qui est une voiture moyenne gamme moins chère que le model S ou X. Okay bon. Tesla a du succès aux États unis. Eh oui, mais pas que.

Voici l’affront ultime. En Allemagne, en 2017, Tesla a connu une croissance des ventes de 30%. Seulement +3% pour Mercedes. Et une baisse pour BMW de 13%. Si on m’avait dit il y a 5 ans que la marque de voiture haut de gamme la plus en vogue en Allemagne en 2017 serait Tesla, avec une voiture électrique … j’aurais surement rigolé, et donné une petite tape sur l’épaule. Et forcément, à partir de ce constat, que font les autres constructeurs. Et ben ils se mettent à faire des voitures électriques. Il n’y a pas un seul constructeur automobile qui n’envisage pas un modèle électrique dans la prochaine décennie. Et c’est très bon pour le futur des voitures électriques. En gros les ventes des voitures électriques doublent tous les 18 mois. Et la plupart des gens chargés de faire des rapports sur le futur et l’évolution des ventes se plantent en permanence. L’USEIA qui s’occupe des statistiques officielles sur l’énergie aux US a pondu un rapport en 2015. Sur la question combien y aura-t-il de véhicules électriques d’une capacité de 300 km aux US en 2040, ils prévoyaient 20 000. Tesla a dépassé les 200 000 véhicules vendus aux États unis en 2018. Et plus de 500 000 voitures dans le monde. Ils estiment que d’ici la fin de l’année, ils auront passé la barre du million de voitures vendues. Passer de 1 voiture vendue, à 1 million, en 11 ans … Ça calme !

La vraie valeur d’une voiture, c’est le prix au km. C’est ça qui fait la vraie différence et qui nous renseigne si on va vraiment basculer vers des voitures électriques ou non. Et déjà aujourd’hui, une voiture électrique est moins chère par km que l’essence ou le diesel. La seule raison pour laquelle le prix des voitures électriques est plus cher en moyenne que les autres aujourd’hui, c’est, car le prix de fabrication des batteries est toujours cher, mais on voit une baisse significative et les gigafactory de Tesla compte bien remédier à ça. Mais également, car elles sont produites à plus petites échelles industrielles, comparées aux énormes usines qui enchaînent des centaines et centaines de voitures par jour. Lorsque les voitures électriques seront fabriquées avec le même volume, elles seront bien moins cher à l’achat.

Bon alors la combinaison transport à la demande + voiture autonome + voiture électrique sera le futur de l’automobile. Mais concrètement ça veut dire quoi ?

Voici un graphique montrant le coût d’une course en Uber.

La moitié du prix, c’est le chauffeur. Logique. 10% c’est l’essence, mais avec l’électrique ce sera moins cher. Un autre 10% c’est l’assurance, mais en étant autonome, ce sera moins cher car moins sujet à accident.

Conséquence. Le coût par km d’un taxi autonome sera aux alentours de $0,35/km. Moitié moins cher qu’une voiture personnelle. Un tout petit plus cher que le bus ou le métro. Et si on a des solutions autonomes partagé comme ces véhicules à Copenhague ou ces prototypes, on arrive à des prix moins chers que n’importe quel transport en commun. Au final, la frontière entre voiture et transport en commun va s’estomper.

Un abonnement mensuel à un service de taxi autonome semble être un chemin logique. C’est souvent ce qu’il se passe lorsque les produits et services ne deviennent vraiment pas chers. Par conséquent, posséder sa propre voiture aura de moins en moins de sens. Surtout pour les habitants des grandes villes. C’est déjà plus ou moins le cas. Voir moins de voitures dans les villes, c’est une bonne nouvelle, autant d’un point de vue gaz d’échappement, mais également densité du trafic et pollution sonore. Il reste la question des grandes distances et des campagnes, mais il se pourrait que louer une voiture par mois, ou à l’année soit finalement plus rentable. Et pour ceux qui souhaiteront quand même leur propre voiture autonome, ce sera pas mal différent qu’avoir une voiture aujourd’hui.

Il faut savoir que l’on utilise une voiture 5% du temps, les 95% restant, elle est garée. Généralement quand on conduit, on ne fait rien d’autre. À part écouter de la musique ou la radio, ou le podcast The Flares. Un véhicule autonome offre la possibilité de faire autre chose. Et une fois arrivée au boulot, votre voiture vous déposera, et ensuite c’est elle qui ira bosser. Engranger la monnaie en faisant le taxi pour d’autres personnes. Au lieu de rester à ne rien foutre pendant 8 heures sur un parking qui coûte 20e/h !

Oh, attendez ! Qu’est ce qu’il va se passer aux millions d’euros de revenu généré par les PV si plus personne ne se gare ? Et d’ailleurs qu’est ce qu’il va se passer pour toutes les sociétés qui opèrent les places de stationnement, les parkings souterrains et à plusieurs niveaux ? Ça laissera la place pour construire plus de parcs, des logements, et des fermes verticales tant qu’à faire ! On peut aussi se demander ce qu’il va se passer aux casses auto si les crashs baissent de 90%. Au garage vu que les voitures électriques sont plus fiables et possèdent moins de composants que les moteurs à combustion. Aux restaurants et hôtels routiers, si les camions conduisent tout seuls.

Sources :

https://www.youtube.com/watch?v=zqDZfFgzZ40&list=WL&index=3&t

https://www.youtube.com/watch?v=19Gh1EHEzOE

https://www.youtube.com/watch?v=rsHzaBQsK2s&list=WL&index=9&t=938s

https://www.youtube.com/watch?v=EXw38SaGmOk&list=WL&index=3

https://en.wikipedia.org/wiki/History_of_the_automobile

https://fr.statista.com/infographie/10817/uber-face-a-la-concurrence/

https://www.businessinsider.com.au/5th-ave-1900-vs-1913-2011-3?r=US&IR=T

https://cleantechnica.com/2018/12/30/2018-was-a-giant-awesome-year-for-tesla-because-elon-musk/

https://www.theguardian.com/environment/2019/feb/12/electric-cars-already-cheaper-own-run-study

https://www.youtube.com/watch?v=aNkKZuKbVKc&list=WL&index=21

https://techcrunch.com/2019/03/06/waymo-to-start-selling-standalone-lidar-sensors/

Notez ce contenu

Cet article a été écrit par :

 

Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?