Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...

Le bar est plongé dans un clair obscur agréablement nuancé. Liam connait vaguement l’endroit. En règle générale, il est rempli de monde et on a peine à s’entendre parler. Mais à cette heure aussi tardive de la nuit, il ne reste plus que des tables et des chaises vides, abandonnées au milieu d’un désert de silence. Voilà un contexte bien étrange pour entamer une première vraie conversation avec Liv. Cela fait cinq bonnes minutes qu’ils restent tous deux le regard plongés dans leurs verres, sans rien dire.
Liv prend une longue respiration et se lance finalement : “Il y a quelques années, j’ai… je faisais des études en psychologie. Je voulais devenir thérapeute pour enfants.”
Liam lève son regard vers Liv et porte désormais toute son attention sur ce qu’elle lui dit.
Après une hésitation gênée, elle continue : “Je sortais avec un gars de l’université. Personne ne savait que nous étions en couple. Ce mec était une véritable icône, il ne voulait pas mettre en péril son image. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il savait attirer la foule autour de lui. Lorsqu’on était seuls tous les deux, il se montrait pourtant sous un visage radicalement différent. J’étais la seule à pouvoir percevoir la part d’imperfection qu’il y avait en lui. Il manquait cruellement de confiance en lui, mais je préférais mille fois ce visage à celui qu’il s’efforçait de montrer en société. C’était sa véritable identité et non une façade adaptée sur mesure au regard des autres. J’aurais aimé pouvoir le convaincre que personne lui en voudrait d’être tel qu’il est réellement. On s’est disputé plein de fois à ce propos, jusqu’au jour où…. j’ai décidé de mettre un terme à notre relation.”
Liam est plongé dans le regard de Liv. À ce moment précis, le reste n’a plus d’importance.
“Il était très impulsif. L’idée de se retrouver seul l’insupportait. Ça a été sans aucun doute notre dispute la plus difficile… mais il ne m’aurait jamais fait de mal, si ses débiles de copains n’avaient pas débarqués en plein milieu.”
La voix de Liv tremble soudainement, elle peine à terminer sa phrase.
“Eux aussi, ils ignoraient tout de votre histoire n’est-ce pas ?”, demande Liam sur un ton calme et rassurant.
Liv n’arrive plus à s’exprimer. Après un blocage persistant, elle fond en larmes.
Liam est extrêmement gêné, il ne sait plus où se mettre.
“Eh ben mon vieux, tu sais comment parler aux filles toi !” déclare un serveur en passant juste à côté d’eux.
Liv se met à rire, des larmes encore plein les yeux. Liam sourit également en regardant le serveur s’éloigner.
Liv reprend son sérieux. Elle laisse son regard pensif se perdre dans le vide et continue : “Son vrai visage à disparu dès l’instant où nous n’étions plus seuls. Il a préféré faire croire aux autres que je ne supportais pas l’idée qu’il refuse mes avances, au lieu d’avouer simplement que je venais de mettre un terme à deux années de relation intime cachée aux yeux de tous. Si ça c’était arrêté là, ça m’aurait fait mal, mais j’aurais pu passer à autre chose. Comme on dit : C’est la vie !”
Après une nouvelle hésitation, elle reprend : “Ses potes me méprisaient. Pour eux, j’étais juste un objet. Une attraction de plus. Un amuse gueule qu’on peut laisser pour mort au bord de la route une fois qu’on a terminé ce qu’on a à faire.”
“Pourquoi est-ce que tu me racontes tout ça à moi ?”, demande Liam calmement.
Liv le regarde droit dans les yeux et lui répond : “Pourquoi est-ce que tu préfères venir au club pour te taper des nanas comme moi, plutôt que de te payer un robot sexuel ou une borne virtuelle ?”
Liam reste sans voix.
Liv reprend sur un air bienveillant à l’égard de Liam : “Parce que tu sais que rien ne remplace le contact humain. Tu es comme lui Liam ! Comme lui et toutes ces personnes qui n’assument pas leur véritable identité et leurs convictions. C’est tellement plus facile de se construire une façade pour briller en société. Laisse-moi deviner… Tu tentes de te convaincre que ce que tu fais a plus de valeur que ce que font les autres. Que tu changes le monde grâce à la supériorité naturelle de ta petite personne. Que tu es au-dessus de tout et que tu as tous les droits. J’ignore ce que tu fais dans la vie, mais je suis sûr d’une chose… Au fond de toi tu as une peur bleue de te retrouver seul face à toi-même !”
Liam ne sait plus comment réagir. Il fixe Liv du regard et fini par se lever de sa chaise en silence. Il prend sa veste en main et sort une carte de visite de l’une de ses poches. Il la pose sous le regard de Liv, qui lui lance un regard interrogatif.
“Merci Liv Inhardt.”, déclare Liam d’un air abattu. Il enfile sa veste et s’en va.
Elle le regarde quitter les lieux, seule au milieu de l’obscurité du bar.

“Ays, lumière s’il te plaît !”
Les lumières de l’appartement s’allument progressivement. Liam pose sa veste sur le fauteuil de son salon. Il s’approche de la baie vitrée pour contempler la vue sur la ville illuminée. Il remarque malgré lui le reflet de son visage dans la vitre. Liam oublie la ville et se regarde désormais droit dans les yeux. Il s’interroge sur sa propre personne, sur son identité et ses convictions profondes.
Quelque chose le démange au-dessus de son épaule gauche. Il se gratte machinalement avec sa main artificielle. Une violente douleur le traverse brusquement, de la nuque jusqu’au milieu du dos. Liam comprend alors ce qu’il vient de gratter.
Il arrive affolé dans sa salle de bain et enlève son haut précipitamment. Il se contorsionne autant qu’il peut pour voir sa nuque dans le miroir.
Sous ses yeux, une nouvelle verrue est à moitié arrachée. Liam est paralysé de terreur.

Notez ce contenu

Découvrez les autres épisodes de Papilloma

 

ÉPISODE PRÉCÉDENTÉPISODE SUIVANT

 

 

 

Cet article a été écrit par :

 

Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?