Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...

Liam est assis dans un fauteuil, au milieu d’une salle de consultation médicale. Son attitude est similaire à celle d’un état de choc. Ses yeux se perdent dans le vide devant lui.
Une voix qui semble lointaine : “Monsieur Hoylun ?”
Liam reprend ses esprits et répond : “Oui ?… Pardon docteur, vous disiez ?”
Le médecin : “Vous n’avez pas répondu à ma question. Avez-vous eu des rapports non protégés au cours des six dernières semaines ?”
Liam reste inanimé quelques secondes avant de répondre timidement : “Oui.”
Le médecin libère une longue respiration en se penchant vers son patient. Il regarde Liam droit dans les yeux. Liam continue de regarder dans le vide. Une forme de culpabilité commence alors à émerger en lui.
Le médecin se lance : “Monsieur Hoylun, tout porte à croire que vos récents rapports sexuels ont activé une infection que vous portez en vous depuis votre naissance. Pour être plus précis, il s’agit d’une variante très particulière de ce que l’on appelle communément le Papillomavirus. Votre cas est d’ailleurs assez étonnant, puisque les premiers symptômes apparaissent généralement dès l’enfance. Depuis votre naissance, vous avez une épidermodysplasie propre à votre code génétique. En théorie, cela signifie que votre système immunitaire est incapable de se défendre contre une infection cutanée du type de celle qui se développe en vous en ce moment. Par un concours de circonstances que je ne saurais expliquer, vous avez tenu jusqu’ici sans aucun problème. Mais il semblerait que vos récents écarts aient permis au virus d’ouvrir une brèche dans votre système immunitaire.”
Liam est complètement bouleversé par ce qu’il entend. Il paraît perdu dans ses pensées.
Le médecin reprend : “En tant que professionnel de santé, je me dois d’être clair et honnête envers vous. La variante du virus que vous portez actuellement est peut-être un cas unique dans l’histoire de la médecine. Les examens que vous avez passés nous montrent clairement que, contrairement aux autres cas ayant été étudiés, l’infection se développe depuis l’intérieur. Ce qui explique vos douleurs périodiques. Le système nerveu est attaqué avant même que les excroissances cutanées apparaissent. Ce constat tend à nous placer vous et moi dans une situation très délicate.”
Le regard perdu de Liam commence à s’humidifier.
Le médecin prend à nouveau une profonde respiration et reprend : “La plupart des cas de Papillomavirus qui se sont traduits par la présence d’une réaction cutanée, ont pu être résolus à l’issu de multiples opérations. Les excroissances sont retirées et le patient peu généralement reprendre une vie plus ou moins “normale”. Dans votre cas, étant donné que l’infection se développe depuis l’intérieur, les solutions qui s’offre à nous ne sont pas légion.”
Liam demande timidement : “Que proposez-vous docteur ?”
Le médecin prend une ultime respiration et répond : “Monsieur Hoylun… Je crains que nous n’ayons d’autres choix que celui du remplacement des membres infectés, par des membres artificiels.”
Une larme s’échappe du regard perdu de Liam.

Liam est couché sur une table d’opération, complètement nu. Son bras droit et sa jambe droite sont entièrement recouverts d’excroissances. Sa main droite et son pied droit ont désormais perdu leurs formes naturelles pour laisser place à un aspect végétal, proche de celui de de grandes racines d’arbre. Des médecins approchent, Liam ferme les yeux.

Liam ouvre les yeux. Il est couché dans un lit d’hôpital, complètement nu. Son bras droit et sa jambe droite ont été remplacés par des membres artificiels. Sur ces derniers on peut lire : Human3 Industries.

Notez ce contenu

Découvrez les autres épisodes de Papilloma

 

ÉPISODE PRÉCÉDENTÉPISODE SUIVANT

 

 

 

Cet article a été écrit par :

 

Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?