Liam n’est pas dans son assiette. Il ne dit rien et se contente d’écouter le débat qui ne cesse de s’alimenter autour de la table. Cette réunion a commencée depuis seulement un quart d’heure, mais il a déjà l’impression d’être assis là depuis une éternité.
Les paroles de chacun se confondent dans un brouhaha discontinu assimilable à l’ambiance d’une cantine. Liam sait pertinemment que la réunion a besoin d’être canalisé, mais aujourd’hui, il ne se sent pas l’énergie d’endosser ce rôle. Alors il laisse faire, en espérant que par un heureux hasard, un consensus finisse par se former de lui-même.
Pour une fois, Liam a l’étrange sensation d’être complètement mis hors du coup. Comme si le capitaine d’un énorme navire de guerre, avait décidé de lâcher le gouvernail en espérant que l’équipage finisse par reprendre les commandes.

Cela fait plus d’une heure maintenant. Toujours pas de consensus. Liam observe les comportements de chacun des membres de la réunion. Tous s’agitent comme des animaux voulant défendre leurs arguments quoi qu’il en coûte. Tous sauf un… Thomas. Ce dernier parle finalement assez peu. Son attention semble pourtant très focalisée sur le débat, mais il se contente de prendre religieusement des notes de tout ce qui se dit : Chiffres, progressions, marges, campagnes, facteurs de risques… Aux oreilles de Liam, tous ces mots sonnent comme une lointaine mélodie. Il se lève calmement de son fauteuil. Personne ne semble le remarquer. Il fait alors quelque pas vers la baie vitrée et s’arrête pour contempler la vue. Se tenir là debout, au 78ème étage d’un des plus hauts buildings de la métropole, donne à Liam une impression de suprématie incroyablement jouissante. La lointaine mélodie du débat qui fait rage derrière lui disparaît peu à peu, pour laisser place au silence d’un état quasi méditatif. À cet instant précis, le temps s’est arrêté pour Liam. Son regard fixe l’horizon devant lui. Ses paupières s’alourdissent légèrement. Le manque de sommeil semble le rattraper.
Une violente douleur lui traverse soudainement le bras. Liam se tord de douleur et laisse échapper un cri partiellement étouffé. Il s’appuie maladroitement sur la baie vitrée pour ne pas perdre son équilibre.
Le débat s’est arrêté. Tous les regards sont à présent tournés vers Liam.
Ce dernier pousse un nouveau cri de douleur et semble perdre l’équilibre. Thomas est le premier à se lever de son fauteuil pour lui venir en aide. Il saisit son bras pour l’aider à se relever, mais Liam hurle au même moment. Il est devenu blême, des gouttes de sueur commencent à perler sur son visage. Il regarde Thomas une dernière fois avant de perdre connaissance.

Liam est assis dans un fauteuil, au milieu d’une salle de consultation médicale. Son attitude est similaire à celle d’un état de choc. Ses yeux se perdent dans le vide devant lui.
Une voix qui semble lointaine : « Monsieur Hoylun ? »
Liam reprend ses esprits et répond : « Oui ?… Pardon docteur, vous disiez ? »
Le médecin : « Vous n’avez pas répondu à ma question. Avez-vous eu des rapports non protégés au cours des six dernières semaines ? »
Liam reste inanimé quelques secondes avant de répondre timidement : « Oui. »

Découvrez les autres épisodes de Papilloma

 

ÉPISODE PRÉCÉDENTÉPISODE SUIVANT

 

 

 

Cet article a été écrit par :

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?