Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...

Slt à tous chers abonnés humains. On attaque un gros morceau dans cet épisode ! Le cycle Fondation d’Isaac Asimov, considéré comme l’une des plus grandes oeuvres de Science fiction. Bien qu’un projet de film et série soit en projet depuis un moment, cette saga existe uniquement sous forme littéraire avec 7 volumes écrits par Isaac Asimov entre 1942 et 1992, mais de nombreux autres romans et nouvelles se passent dans l’univers de Fondation. Notamment le cycle des robots. Petit rappel, il ne s’agit pas de raconter l’intrigue d’une saga, mais bien de dresser un portrait de son univers ! C’est le but de la série “L’univers de”, comme son nom l’indique, eh oui.

Allez, spoiler alert et c’est parti !

Les Spacers : Première vague d’expansion spatiale :

Vers la fin du 21e siècle, la découverte d’un moyen de propulsion hyperspatial engendre la première vague de colonisation interstellaire, 50 planètes sont colonisées, appelées les mondes extérieurs. Mais les relations avec la Terre ne font que s’envenimer au fil des siècles. La culture et l’idéologie des colons ont tellement divergé de celle de la Terre qu’ils ne se sentent plus terriens. Ils se font appeler Spacers et traitent les terriens comme des humains de seconde classe. Une guerre d’indépendance connue sous le nom de la grande rébellion éclate. Les Terriens se voient interdire de quitter le système solaire. Les mondes extérieurs sont riches, peu peuplés et embrasse l’utilisation de robots positronic qui surpasse en nombre les colons, tandis que la Terre plonge dans la surpopulation, l’agoraphobie et les robots sont bannis.

Au fil des siècles suivant, chaque planète des mondes extérieurs opte pour une politique d’isolation et l’exploration spatiale s’arrête. Un millénaire après la guerre, la Terre et les mondes extérieurs ne sont plus qu’un mythe mutuel.

Les Settlers : Deuxième vague d’expansion spatiale :

Mais une nouvelle vague de colonisation spatiale a finalement lieu grâce à quelques rapprochements diplomatiques entre la Terre et les mondes extérieurs. Les 2 parties signent le traité d’amitié Terre-Spacer, dans lequel la Terre s’engage à ne coloniser aucun monde à moins de 20 années-lumière de tout monde Spacer. De nouveaux colons se répandent sur de nouvelles planètes. Ils sont appelés Settlers et rejettent toujours l’utilisation des robots. Le nombre de planètes aux mains des settlers finit par complètement surpasser celles de spacers. De nombreux petits empires se succèdent dans la galaxie et se font la guerre. Au fil du temps, la république Trantorienne comprenant 5 planètes, devient la confédération Trantorienne, puis finalement le 1er empire galactique. La population de robot chute drastiquement si bien que seuls les mondes Spacers les utilisent encore.

L’empire galactique :

On fait un très grand bond dans le temps. L’humanité s’est répandue sur plus de 25 millions de planètes dans la Voie lactée et cela fait 12 000 ans que l’empire galactique règne en paix et prospérité sur près de 500 quintillions d’humains. On est donc en l’an 12 000 de l’ère galactique (soit 22 000 après Jésus-Christ, c’est ce qu’on appel un futur lointain). L’humanité est tellement répandue dans la galaxie qu’elle a perdu la trace de son origine. Le berceau de l’humanité est une légende qui n’intéresse personne. Oh et l’humanité est seule dans la galaxie, pas de civilisation extraterrestre dans cet univers, juste des formes de vies primitives. C’est bon à préciser.

La planète Trantor est donc la capitale de l’empire, situé près du centre de la galaxie. C’est une Œcuménopole, c’est-à-dire une planète entièrement recouverte d’infrastructure urbaine de plusieurs kilomètres d’épaisseur et ayant une population de 40 milliards. Et nous qui pensons que la terre est surpeuplée ! Trantor abrite entre autres le palais impérial et la librairie galactique. La production alimentaire se fait principalement sur 20 planètes voisines, faut croire qu’il n’y a pas de ferme verticale ou de viandes in vitro.

Chaque planète de la galaxie possède un gouverneur qui gère les affaires administratives. Les régions de la périphérie, c’est-à-dire celles qui se situent en bordure de la galaxie, sont un peu moins bien contrôlées par l’Empire. En effet, il est fréquent de voir un gouverneur établir sa propre flotte et tenter une petite révolte. Mais la flotte impériale est la plus puissante de la galaxie, en tous cas au début de la saga. Les mondes Spacers sont laissés à l’oubli.

La psychohistoire et la fondation :

Le mathématicien Hari Seldon a passé sa vie à développer une théorie appelée psychohistoire. C’est une sociologie mathématique qui utilise des lois statistiques de masse. Selon lui, cela permet de prédire l’avenir des grands groupes de populations. Il fait une découverte dramatique puisqu’il prédit la chute de l’empire galactique d’ici quelques siècles, suivi d’une période de 30 000 ans de chaos barbare appelé l’âge sombre, avant la naissance d’un Second empire. Mais selon ses calculs, il existe un moyen de limiter l’âge sombre à seulement 1000 ans en établissant la fondation, un groupe de scientifique et ingénieur chargé de collecter et garder l’ensemble du savoir humain en rédigeant l’encyclopedia galactica.

D’abord accusé de trahison, l’empereur Cleon 1er permet finalement à Hari Seldon de réunir les meilleurs esprits de la galaxie pour son projet à condition qu’il s’exile sur Terminus, une planète isolée dans la périphérie. Elle comporte un large océan, et une île principale qui sert à bâtir Terminus City, la capitale. 100 000 scientifiques s’installent sur place et certains deviennent les encyclopédistes.

Mais en réalité, l’encyclopedia galactica n’est qu’un prétexte. Le vrai but de la fondation est d’établir le coeur de ce qui deviendra le 2d empire une fois la chute du premier. Une sorte de terreau. Son plan s’étend sur plusieurs siècles et ses calculs de la psychohistoire prédisent également des crises au cours des siècles après sa mort. Ses crises de Seldon comme elles sont appelées, sont précédées par une apparition holographique préenregistrée d’Hari Seldon sur Terminus et visent à aider les habitants de la fondation à faire face à la crise.

Le secret de la seconde fondation :

La fondation devient une sorte de religion scientifique et technologique qui surpasse de plus en plus les autres planètes en terme technologique. Terminus développe des routes commerciales avec les planètes voisines. Au coeur de ce système se trouvent des marchands chargés de vendre les technologies avancées développées par la fondation.

C’est ainsi que Terminus étend son influence technologique, économique et politique au fil des siècles à mesure que l’empire décline, si bien que de plus en plus de systèmes planétaires sont incorporés à la fondation. Mais ce n’est qu’une partie du plan de Hari Seldon. En effet, en secret il a fondé une seconde fondation, situé dans un endroit inconnu à l’autre bout de la galaxie. Alors que la 1ere fondation est composé de scientifiques et ingénieurs chargés des sciences et du savoir, la deuxième est composé de psychohistorien et mentalistes chargés du bon déroulement du plan de Seldon. Mais certains pensent que la seconde fondation n’est qu’une légende.

Gaia et le mulet :

Il existe une planète particulière du nom de Gaia où les habitants ont évolué pour devenir une super conscience collective ne faisant qu’un avec la planète elle-même. Une sorte de super organisme ou chaque être vivant est comme une cellule de l’ensemble. Même la faune et la flore. Chaque quantité d’informations sur Gaia est stockée dans la conscience collective et les habitants possèdent des pouvoirs psychiques télépathiques. C’est sur cette planète qu’un individu particulier a grandi. Atteint d’une rare mutation, il quitta la planète à un jeune âge et devint celui que l’on nomme : le mulet. Un mutant capable de manipuler les esprits par la pensée et ainsi conquérir graduellement des territoires. Il peut par exemple inciter la peur, ou une dévotion totale sur ses victimes. Son objectif est de régner sur la galaxie, posant donc une menace redoutable pour la fondation. Sa particularité c’est que personne ne semble savoir qui il est, le rendant encore plus dangereux. À cause de sa mutation, le mulet n’a pas été prise en compte par la psychohistoire de Seldon.

C’est donc à travers l’effondrement de l’empire galactique sur environ 300 ans et l’ascension des deux fondations dans le but de réduire l’âge sombre que nous suivons les péripéties de quelques personnages cruciaux dans cette épopée cosmique. Elle va même emmener deux membres de la fondation, Golan Trevize et Janov Pelorat, dans une mission à la recherche de la mythique et légendaire planète Terre.

Les robots sont toujours là :

Sur la lune réside un être spécial qui est en réalité le vrai maître de la galaxie. R. Daneel Olivaw, un robot humanoïde qui manipule en secret la destiné de l’humanité depuis 20 000 ans avec l’aide d’allié robotique. Deneel est responsable de la création de l’empire galactique, et a transmis la discipline de la psychohistoire à Hari Seldon afin qu’il établisse les 2 fondations. Il est également responsable de l’évolution de la planète superorganisme Gaia. Son objectif est d’étendre ce superorganisme à toute la galaxie, connectant les esprits de tous les humains et formes de vie dans une conscience collective appelée Galaxia. Il obéit à la loi de la robotique 0 : un robot ne peut porter atteinte à l’humanité ni, en restant passif, permettre à l’humanité d’être exposée au danger.

Voilà, je vous invite vraiment à vous plonger dans cet univers fascinant. En tout, il y a 15 romans traitant d’une période de 20 000 ans, incluant la série fondation et la série des robots. 

https://futurism.media/asimov-101-your-ultimate-guide-to-the-foundation-series

https://www.youtube.com/watch?v=dalEPCHmvhY

https://en.wikipedia.org/wiki/Galactic_Empire_(Isaac_Asimov)

https://en.wikipedia.org/wiki/Foundation_series#Later_sequels_and_prequels

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Foundation_universe_planets

http://www.asimovonline.com/oldsite/spacers_rise_and_fall.html

https://en.wikipedia.org/wiki/R._Daneel_Olivaw#The_Foundation_Series

https://en.wikipedia.org/wiki/Spacer_(Asimov)

http://www.sikander.org/foundation.php

Notez ce contenu

Cet article a été écrit par :

 

Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?