Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...

La technologie a permis de réduire les coûts de presque tout ce qui nous entoure. Selon l’Insee, depuis 1960, les ménages consacrent à l’alimentation une part de plus en plus réduite de leur dépense : 20 % en 2014 contre 35 % en 1960. La santé et l’éducation sont également plus accessibles et moins chères. L’électricité ne coûte presque plus rien comparé au siècle dernier. La télécommunication est devenue quasi gratuite. Je me souviens encore quand j’étais gamin, chaque minute au téléphone comptait sinon mes parents me rouspétait ! Et Internet, alors là, on n’en parle même pas. Les premières connexions étaient super chères pour pas grand-chose. Il y a une quinzaine d’années, le concept d’un Internet illimité paraissait ridicule. Le transport est également moins cher, le prix des avions et des trains a baissé en 50 ans, et avec l’arrivée des voitures électriques et autonomes, on ne dépensera presque plus rien pour se déplacer. Même les objets de notre quotidien coûtent moins cher. Ordinateur, télévision, smartphone et le divertissement aussi. Avant, pour écouter un album ou voir un film, il fallait acheter le CD ou le DVD. Aujourd’hui, un abonnement Netflix et vous avez un catalogue de milliers de films en accès illimités full HD dans toutes les langues ! Et la musique est devenue gratuite ! À condition de se taper des pubs, je sais !

Ce phénomène s’appelle la démonétisation. Et la technologie en est en très grande partie responsable. Par contre, il faut avouer qu’il y a un domaine qui n’a pas connu de démonétisation drastique… c’est la construction d’infrastructure. Ce qui fait que le prix des habitations est toujours cher ce qui empêche beaucoup de gens d’accéder à la propriété.

Mais c’est sur le point de changer très bientôt avec l’arrivée de l’impression 3D à grande échelle. Cette technologie va permettre de construire des maisons en une fraction du temps et du prix des méthodes de construction actuelle.

Alors, imprimer une maison, ça semble être une proposition ridicule ! Car pour beaucoup de personnes, quand on parle d’impression, on a en tête le gros carré près de notre ordinateur qui copie et imprime du papier. Pas des maisons. Effectivement, vu comme ça c’est ridicule. Ou alors, vous avez sûrement entendu parler des imprimantes 3D qui commencent à se répandre doucement. Mais elles sont petites et impriment des objets en plastique la plupart du temps … donc qu’est ce que ça veut dire imprimer une maison ?

De nombreuses sociétés aux 4 coins du monde mettent au point des techniques innovantes pour imprimer des structures. Et non, il ne s’agit pas de faire des maisons en papier, mais bien en béton. La société russe apis cor a conçu ce bras robotisé capable de déposer des couches successives de béton. 24h après, voici le résultat. Le bras peut être facilement transporté sur n’importe quel site de construction et prêt à l’emploi en seulement 30min. Oh et il ne faut que 2 personnes pour manoeuvrer le système donc la encore, on réduit les coûts de main-d’oeuvre. Il est possible de construire des bâtiments faisant maximum 132m2, mais en bougeant la grue, on peut construire aussi large que l’on veut en faite. Ou alors en ayant plusieurs grues synchronisées entre elles. Toutes les formes sont imaginables. La mission de cette entreprise est de pouvoir réduire les coûts d’une maison de ce type à 10 000 euros incluant fenêtre, eau, électricité et tout ce qui constitue une maison… à part les meubles hein oui quand même pas exagérer.

L’entreprise italienne Wasp va encore plus loin puisqu’ils ont construit avec une imprimante 3D une petite maison pour seulement $1000. L’astuce est d’utiliser ce qui se trouve sur le site de construction, en d’autres termes, de la terre, mélangée à plusieurs autres matériaux. La grue peut être configurée de différente façon et facilement transportable. Ensuite, il suffit de poser un toit et des supports en bois. Autant dire que ce genre de méthode est géniale pour construire rapidement et à un prix ridicule des infrastructures dans les pays les plus pauvres comme en Afrique par exemple. Ou pour offrir des solutions de secours dans des zones dévastées par une catastrophe naturelle. Ou simplement pour avoir sa petite maison personnelle pour le prix d’un ordinateur ! Je répète, une maison pour le prix d’un ordinateur. Est-ce que c’était imaginable il y a 20 ans ?

Un autre exemple en Australie où la société FBR Limited a construit en 2018 la première maison à 3 chambres en moins de 3 jours. Non seulement la grue est capable d’imprimer du béton, mais également de poser chaque brique une à une plus rapidement qu’avec des ouvriers, car elle peut travailler 24h/24, ça aide ! La grue peut être directement attachée à un camion, ce qui signifie la possibilité de se rendre d’un chantier à un autre en un temps record.

La start-up Icon basée à Austin aux États-Unis a développé un système d’impression 3D qui lui permet de construire une petite maison de 74m2 en moins de 24h pour seulement 3500 euros. Et franchement, le résultat est pas mal ! Seules les fenêtres, la plomberie et l’électricité ont été installées par des ouvriers humains. Une solution idéale pour aider les familles vivant dans des conditions insalubres. Icon et l’ONG New Story se sont associés pour en finir avec les sans-abris, les taudis et favelas. La sécurité d’avoir 4 murs et une porte que l’on peut fermer à clé est quelque chose que l’on prend pour acquis. Mais des millions de familles n’ont pas cette chance. Du coup, une communauté de 100 maisons va être construite au Salvador en utilisant la technologie d’Icon et d’autres projets comme celui-ci vont se généraliser.

Les logements sociaux seront également plus rapides et abordables à construire ce qui va obligatoirement atténuer les crises du logement de certaines grandes villes, que ce soit en France ou ailleurs.

Toutes ces avancées récentes indiquent clairement que le futur de la construction sera un mélange entre imprimante 3D et grue automatisée. Et je ne parle pas d’un futur à long terme, puisque les Pays-Bas sont déjà à fond dedans. Ils font face à un manque de brique dans leur pays, ce qui augmente les coûts de construction, mais la société Van Wijnen travaille en ce moment même avec la ville d’Eindhoven pour construire le premier quartier imprimer en 3D. Il s’agira d’un petit quartier de 5 maisons ayant une architecture complexe et futuriste afin de prouver les possibilités de cette nouvelle pratique.

Et il y a également un domaine où l’impression 3D de bâtiment sera indispensable : la colonisation spatiale. Que ce soit pour construire une base sur la Lune, les 1res infrastructures sur Mars ou des mines sur les astéroïdes, l’impression 3D s’affirme comme la solution évidente.

Alors bien sûr, imprimante 3D ou pas, le prix du terrain reste le même. Habiter au coeur de Paris, ou avec vue sur la Méditerranée, ça se paye. Mais quand même, lorsque construire une maison ne sera plus du tout un problème financier, ce sera un soulagement pour les finances. Et si on ajoute des lignes hyperloop connectant les 4 coins du pays en un temps record, il ne sera plus obligé d’habiter près de son emploi là où l’immobilier est cher. Une forte demande a pour résultat un prix de l’immobilier élevé, logique. Du coup, si les endroits les plus chers se dégorgent de ses habitants, les prix vont devoir s’ajuster.

Et il sera enfin temps de voir l’immobilier se démonétiser petit à petit.

References :

https://www.youtube.com/watch?v=1SK7sptcpNA&list=WL&index=9&t=118s

https://www.futura-sciences.com/maison/actualites/batiment-impression-3d-maison-fabriquee-24-heures-moins-3500-euros-72047/

https://www.youtube.com/watch?v=264r1Bowy-g&index=11&list=WL

https://www.youtube.com/watch?v=wCzS2FZoB-I

 

Notez ce contenu

Cet article a été écrit par :

 

Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?