Quelles sont les disciplines qui façonnent le futur ?

Lorsqu’on imagine le futur – notamment à travers la Science Fiction – on dépeint souvent un monde où l’on prend une technologie en devenir, et on extrapole ce qu’elle pourrait engendrer comme conséquence. A la fois humaine et sociétal. Seulement, ce n’est pas vraiment comme ça que le futur se déroule. En réalité, ce n’est pas une technologie qui transforme le monde, mais bien des dizaines voir plus. Une discipline peut certe influencer l’avenir, mais il ne faut pas oublier qu’elle est lié à d’autres – qui progressent également. Par exemple, dans les années 50, il était facile d’imaginer que le futur serait peuplé d’ordinateur, car c’était une des technologies en grand progrès à l’époque. Pourtant, nous ne vivons pas dans un monde qui ressemble aux années 50 avec juste des ordinateurs performants. Le monde d’aujourd’hui est très différent des années 50 et ce n’est pas juste parce que l’informatique s’est développé. La médecine a également fait des progrès, l’astronomie, les transports, la robotique, la communication et j’en passe. Au final, l’informatique a permi à d’autres disciplines de faire des bon en avant.

Ce qui signifie qu’en se projetant dans le futur, on doit prendre en compte le développement de plusieurs domaines qui s’influence mutuellement. Alors quelles sont ces technologies qui façonnent le futur ?

1- La réalité augmentée :
Pour rappel, la réalité augmentée est un dispositif qui superpose des fonctionnalités numériques comme des images, du son ou de l’information, sur le monde réel afin d’augmenter l’expérience de ce dernier. C’est une technologie qui existe déjà – encore au stade des prémisses. Un exemple avec le récent phénomène “Pokemon Go” qui a vu un nombre assez incroyable de gens partir chasser des créatures virtuelles dans les rues, armés de leur smartphone. Imaginez si on décrivait ça à un type dans les années 50. “ hey mec, tu sais qu’au début du 21ème siècle, les gens vont chasser des bestioles qui n’existent pas vraiment !” Il pourrait dire qu’on est tous devenu cinglé dans le futur ! En tous cas, il est facile d’imaginer ce que cette technologie peut apporter. On obtient déjà énormément d’information sur nos smartphones. Météo, GPS, google etc. Si on prend ses informations, et qu’on les affiches directement sur un dispositif que l’on porte près de nos yeux. Commes des lunettes, voir carrément des lentilles numériques, alors on obtient un système qui nous donne des infos en permanence sur notre environnement. Imaginez que vous êtes en promenade dans une forêt. Vous regardez une fleure et à côté s’affiche son nom et une courte description. Ou en parlant à un étranger, vous verrez s’afficher des sous titres retranscrits en direct juste en dessous de sa tête. Un autre exemple dans le secteur du divertissement : vous jouez à un jeu sur votre table que seulement vous, ou un groupe d’amis, pouvez voir. Vous pouvez pratiquer un sport, genre le football et avoir des informations en temps réel s’afficher sur vos performances. Voir carrément générer des obstacles virtuels afin de vous entraîner. En assemblant un meuble, au lieu d’avoir un manuel, les instructions s’afficheront directement à côté des pièces à assembler. Alors bien sûr, ça soulève des problématiques et inquiétudes. Comme toutes technologies. On voit bien à quel point les smartphones ont affecté le quotidien des gens. On passe beaucoup de temps dessus à regarder ses mails 20 fois dans la journée ! Du coup, si on a même plus à sortir le téléphone de sa poche, on risque d’avoir en permanence de l’information accessible en face de nous et on sera encore plus accro. Comment est ce que cela va impacter les relations humaines ou la concentration sur une tâche précise. Est ce qu’on pourra activer/désactiver la réalité augmentée sur demande ? Et vu que cette technologie a le potentiel d’enregistrer tout ce qui se passe devant nous, il y a de sérieuse question sur la vie privée qui se pose ! Quoi qu’il en soit, la réalité augmentée va probablement remplacer nos smartphones et fera parti intégrante du monde de demain.

2- La réalité virtuelle :
Encore une fois, c’est une technologie qui se développe et qui débute avec les casques VR. Mais les promesses sont nombreuses ! C’est un sujets de Science Fiction populaire, avec notamment le sous genre du cyberpunk. On pense à Matrix et les oeuvres de Philip K.Dick. Le secteur du jeux vidéo est le premier à utiliser cette technologie pour augmenter l’interactivité du joueur. L’idée est de briser la séparation entre le joueur et l’écran afin d’offrir une plus grande immersion. Et franchement, c’est assez génial comme sensation. Le cerveau est vraiment plongée dans un autre monde et pense que le virtuel autour est réel. L’industrie du cinéma y voit également quelque chose à faire, et c’est au final, tout le secteur du divertissement qui s’y intéresse. Mais la réalité virtuelle pourrait avoir encore plus d’implications dans nos vies quotidiennes. Si elle s’ajoute à un cyberespace, alors on pourra voyager à l’intérieur pour toutes sortes de choses. Discuter dans un restaurant virtuel avec son pote, qui habite à l’autre bout de la planète. Pourtant, il se tient devant vous, presque aussi réaliste que s’il était vraiment là. Ou carrément visiter les pyramides d’Egypte avec. Pourquoi penser petit ! On voit bien aujourd’hui à quel point google map, et street view permettent de visiter n’importe qu’elle endroit de la planète. 30 ans en arrière c’était perçu comme impossible ! Donc imaginez google map combiné à la réalité virtuelle. Est ce que les gens voudront encore voyager ? Surtout que la réalité virtuelle du futur, ce ne sera pas simplement de la vidéo et du son. Tous nos sens seront concernés. Lorsque les progrès informatiques auront atteint la capacité de simuler du virtuel indissociable de la réalité, alors on peut se demander si la notion de réalité ne va pas finir par fondre comme neige au soleil. Et cela va redéfinir les interactions humaines. Une personne pourrait très bien passer la majorité de son temps dans les mondes virtuelles. Elle pourrait y travailler, y faire ses achats, se divertir, s’éclater avec ses potes, sans jamais réellement avoir d’interaction humaine, dans le monde réel. C’est un cas extrême bien sûr. Je pense qu’on a fondamentalement besoin de vivre et d’échanger avec nos semblables et on se rendra peut être compte que les gens passant trop de temps dans les mondes virtuelles souffrent de problème psychologique. Après c’est une question de bon sens. J’adore le cinéma, mais c’est pas pour autant que je ne ferais que regarder des films ! Quoi qu’il en soit, c’est génial de pouvoir étendre l’expérience humaine en faisant des choses qui sont impossibles, limitées par notre biologie. Comme voler, se téléporter dans tous les endroits de la Terre, voir même visiter les planètes du système solaire, revivre des grandes batailles du passés, devenir un animal ou une créature fantaisiste, un Dieu, changer les lois de la physique ! En gros, la limite c’est notre imagination ! On pourrait même se retrouver à vivre dans une telle multitude de réalité que ça finira par ne plus faire sens de parler de monde réel. Mais là, on touche au concept de cerveau Matrioshka, et on en fera surement un épisode spécifique.

3- Les voitures autonomes
C’est une révolution qui est déjà en marche. Google et Tesla entre autre, bossent dur sur le sujet ! C’est clairement une des technologies qui me fait le moins peur. Où les inquiétudes sont finalement minime par rapport aux avantages. Et les avantages parlons en. Si vous enlevez les erreurs humaines de l’équation, on obtient 90% d’accidents évités. C’est énorme ! Alors oui, les voitures autonomes vont tuer des gens, il y aura des accidents. C’est inévitable. Autant que les crashs aériens sont inévitables. Pourtant, ça ne m’a jamais empêché de prendre l’avion. En faite, il faut se dire un truc. Est ce que vous monteriez dans une voiture autonome si vous saviez que la probabilité de mourir est si faible, qu’il vous faudrait faire 10 milliards de kilomètres pour vous retrouvez dans un accident ? C’est juste une question de sécurité. Les gens finiront par avoir plus peur de monter avec leur parent que dans une voiture autonome. Je pense même que le concept de posséder sa propre voiture va devenir obsolète. On aura simplement à appeler une voiture autonome, n’importe où, n’importe quand et on pourra se faire emmener où l’on veut. Qui a besoin d’une voiture personnelle dans ses conditions ? Sachant en plus qu’une voiture passe 98% de son temps, à l’arrêt sur un parking ou dans votre garage. C’est un peu stupide ! En faite, posséder sa propre voiture manuel, sera un peu comme avoir un cheval aujourd’hui. Personne n’utilise son cheval pour aller au boulot. C’est juste un loisir. Il y aura encore sûrement des courses de voiture et on conduira manuellement juste pour le plaisir, le dimanche sur des circuits prévus à cet effet. Ce qui veut dire que si toutes les voitures sont autonomes, alors fini les embouteillages, les recherches de parking et les pertes de temps que ça engendre. Alors quelques inquiétudes quand même : La perte d’emploi dans tous les métiers liés à la conduite (Taxi, chauffeur de bus, routier, ambulancier) et également un risque de piratage élevé vu que ces voitures seront probablement connectés au net. Mais bon, quand même, les avantages sont plus fort !

4- Le génie génétique :
Depuis l’invention de l’agriculture, l’humanité joue avec les lois de la nature en modifiant les paramètres génétiques des espèces animales et végétales qui nous entour. A mesure des progrès médicales, nous avons acquis une plus grande compréhension sur le fonctionnement du vivant et la découverte de l’ADN a ouvert de nouvelles perspectives. Ce qui nous place devant la possibilité de modifier pour la première fois la piscine génétique de notre espèce. Alors le terme modification génétique entraîne toujours un lot d’inquiétude. Il suffit de regarder le débat qui a éclaté vis à vis des OGM, et qui continu à ce jour. Mais les promesses de cette technologie pourrait convaincre l’opinion publique de laisser ses peurs de côté. Avec les avancés récentes en la matière, CRISP en tête, il est désormais plus facile et moins cher de manipuler le génome. Ce qui pourrait éliminer tout un tas de problèmes. Des plus mineurs comme la calvitie jusqu’au plus sérieux comme les prédispositions aux maladies cardiaques. A terme, on se dirige vers la suppression de toutes les maladies génétiques héréditaires. Ce qui représente un bon en avant énorme en terme de santé. Croiser les doigts lors de la grossesse en espérant que l’enfant ne va pas se retrouver avec une malformation, un problème de santé caché qui émergera dans 25 ans ou encore la trisomie 21, ben c’est pas super génial comme sensation ! Si on vous offre la possibilité de vous assurez à 100% qu’il n’aura aucune maladie, c’est un soulagement que de nombreux couples choisiront. Maintenant, où est ce que ça s’arrête. Ou se situe la frontière ? Car modifier un gène pour qu’il n’engendre pas la maladie d’Huntington c’est une chose, choisir d’avoir une fille brune aux yeux vert, d’1m75 s’en est une autre. Si on peut corriger et supprimer des gènes, ou peut également les reprogrammer. Et si on va un cran plus loin, alors on se retrouve avec la possibilité de créer des enfants à la santé optimal, une intelligence très élevée, des capacités physiques hors norme et extrêmement beau. Inutile de dire que c’est une pensée flippante et que ça renvoi aux idées eugénique d’un certain moustachu Allemand fin énervé qui, j’en suis sûr, aurait adoré cette technologie. Une autre inquiétude c’est que cette technologie pourrait engendrer une inégalité sociale entre ceux qui peuvent se l’offrir, et le reste. Cependant, le génie génétique est une arme contre certains des problèmes les plus sérieux pour l’humanité : Cancer, alzheimer, crise cardiaque, et personnellement, j’espère vivre un jour dans un monde où ses problèmes n’existent plus ! C’est également un moyen potentiel pour affecter le vieillissement – Justement, c’est la prochaine catégorie…

5- La fin du vieillissement :
Vieillir est un phénomène naturel chez l’homme et la plupart des autres organismes, cependant cela ne se traduit pas de la même manière. Prendre de l’âge, au final, signifie juste passer à travers le temps. Certains organismes, comme le homard, passent à travers le temps sans trop changer biologiquement, jusqu’à la mort. En revanche, la majorité des espèces animales voient leur organisme s’affaiblir. La machine biologique semble fonctionner de moins en moins bien jusqu’à un arrêt complet du système. C’est le cas chez l’humain. Et c’est quelque chose d’assez triste à voir. Devenir vieux, c’est développer des maladies, ne plus pouvoir faire toutes les activités que l’on souhaite, avec des douleurs chroniques, perdre la mémoire et finir par passer son temps à dormir jusqu’à ce que, inévitablement, le rideau tombe. C’est une souffrance personnel et pour ses proches. Mais devenir vieux, c’est également s’enrichir de toutes les expériences vécu et donc, devenir plus sage (à part pour les vieux con râleur !). Ce n’est donc pas étonnant que les mythes de la jeunesse éternelle s’est répandu à travers toutes les civilisations. La fontaine de jouvence étant le plus célèbre. Mais là ou la médecine a fait d’énorme progrès dans l’hygiène, la chirurgie, la réanimation, la vaccination et la guérison de maladie, elle ne s’est jamais vraiment intéressé à stopper le vieillissement. Une des raisons c’est que l’on ne sait pas si c’est possible et c’est un débat qui fait rage. Pourtant, une petite communauté scientifique bosse ardemment sur le problème. S’ils arrivent à développer une cure contre le vieillissement, alors les implications seront juste énorme ! Personnellement, j’aime l’idée qu’un jour, on pourra vieillir tout en vivant dans un corps qui ne nous trahit pas toutes les 5 min. Mais ça va plus loin que ça ! Touché au vieillissement, c’est inévitablement toucher à l’espérance de vie. Car le vieillissement représente le premier facteur de décès, surtout si on prend en compte toutes les maladies qui y sont liés. Un traitement aurait donc pour premier effet d’étendre drastiquement l’espérance de vie. Et c’est tout le mode de vie humain et le système sociétal qui doit être reconsidéré ! En prenant une pilule tous les 50 ans, on pourra peut être vivre 400 ans ! Est ce qu’on planifiera notre vie de la même manière ? Evidemment que non ! Quand est-il du travail et de la retraite ? Faire carrière dans le même secteur ou être marié avec la même personne pendant des siècles n’aura plus aucun sens ! Mais une des inquiétudes qui revient le plus souvent sur le sujet, c’est la surpopulation. Si les naissances continues aux même rythme, et que les gens ne meurent plus de vieillesse. … l’équation est simple. Un problème oui, mais peut être pas si grave qu’on l’imagine car la transition démographique arrive naturellement avec le développement d’un pays. Et les énergies propres renouvelables, que ce soit en production et en consommation, vont régler pas mal de nos problèmes de ressources. Ce qui signifie que plus d’humain n’aura pas un impact aussi négatif qu’aujourd’hui. Mais un risque plus sérieux, c’est que ce traitement soit extrêmement cher et par conséquent, réservé aux plus fortunés. Il pourrait carrément y avoir une fracture sociale et générationnelle entre les riches centenaires, et une jeunesse populaire. Et si les anciens ne meurent pas ou ne partent pas en retraite, il sera très difficile pour les nouvelles générations d’occuper certains postes et renouveler la société.

6 : La conquête spatiale :
C’est le sujet de Science Fiction le plus largement répandu et présent dans la culture populaire. Même si de nombreuses technologies présentes dans les oeuvres SF restent et resteront peut être à jamais du domaine de l’imaginaire, comme les voyages hyper-spatiaux, d’autres pourraient arriver bien plus rapidement qu’on ne l’imagine. Notamment l’idée de colonisation. Et ce, grâce à un acteur majeur : Elon Musk et son entreprise SpaceX ! Ils ont déjà fait baisser drastiquement le coût de lancement d’une fusée. Et leur but est de continuer jusqu’au jour où le public pourra se permettre un voyage. Mais pourquoi donc ? Est ce juste pour aller s’amuser en orbite ? Non ! la mission de SpaceX est de faire de l’humanité une espèce multi-planétaire. ça c’est que j’appelle de l’ambition ! Alors Mars est le candidat idéal, même si d’autres planètes et Lunes peuvent être colonisé. C’est toujours mieux de commencer par le plus simple ! L’idée d’Elon Musk est d’établir une ville d’un million d’habitants d’ici la deuxième moitié du 21ème siècle. Selon lui, c’est le chiffre idéal pour être sûr qu’elle sera viable sans le support de la Terre. Imaginez si le prix d’un billet d’avion était d’un million d’euros. Qui utiliserait ce moyen de transport ? Les gouvernements et les plus fortunés. C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui avec les fusées et l’espace. Mais si demain, le prix d’un ticket vers Mars est de 200 000€ au lieu de plusieurs centaines de millions, alors c’est pas la même chose ! 200 000€, c’est une somme qu’on peut réunir dans sa vie. Bien plus que 100 millions en tous cas ! Certaines personnes choisiront de vendre leur maison pour tenter l’aventure sur Mars. Et croyez moi, des volontaires, il y en aura ! Car ce sera la plus grande aventure de l’espèce humaine. Ce moment sera gravé à jamais dans les livres d’Histoire de notre espèce. Et même de l’Histoire de la vie sur Terre ! Contrairement à presque toutes les autres disciplines mentionnées dans cet épisode, la colonisation spatiale n’engendre pas ou peu, l’inquiétude d’un retour de flamme. C’est clairement une étape fondamentale pour le futur de l’humanité afin de garantir la survie de notre espèce en cas de gros coup dur sur Terre. En d’autres termes, garder tous ses oeufs dans le même panier c’est augmenter le risque de tous les casser. Quand on parle de conquête spatiale, il y a également des projets pour miner les astéroïdes afin de récupérer de l’eau, des matériaux précieux et autres ressources. Plusieurs entreprises sont sur le coup. Certains astéroïdes valent très cher. Comme Anteros qui est évalué à 1250 milliards de dollars de profit potentiel ! De quoi motiver certains !

7- L’intelligence artificielle :
Vaste sujet ! Probablement le plus difficile à anticiper. On peut quand même entrevoir la route vers le futur à court terme. C’est une notion assez étrange puisque à partir du moment où l’intelligence artificielle fonctionne, on arrête de l’appeler intelligence artificielle. Au lieu de ça on l’appelle : Moteur de recommandation, voiture autonome, assistants virtuels, pilote automatique d’avion. C’est pour ça qu’on a parfois du mal à considérer l’intelligence artificielle comme quelque chose faisant partie de notre quotidien, et qu’on se dit que ça appartient à la science fiction ou à un futur lointain. Mais c’est déjà partout autour de nous ! Elle s’appelle l’intelligence artificielle restreinte. Car elle est spécialisée dans un ensemble de tâche spécifique. Et ce n’est que le début. On peut comparer ça aux premières formes de vie multicellulaire. Aujourd’hui, on se fend la gueule lorsqu’on discute avec Siri car ce truc comprend pas grand chose. Mais dans un futur proche, on ne saura même pas si on discute avec un humain ou une IA. C’est tout le fonctionnement de la société qui va se retrouver chamboulés. Déjà, avec l’automatisation. Des millions de job seront remplacés par des IA restreintes si bien que la notion d’emploi pourrait être jeté par la fenêtre ! Ensuite, d’un point de vue plus personnel, on aura peut être chacun un assistant virtuel hyper compétent capable de nous donner des conseils, de gérer notre emploi du temps et de nous assister autant qu’on le souhaite. Il sera si performant qu’il saura ce qu’on désire avant même qu’on ne le sache nous même. Basé sur nos habitudes, notre état émotionnel et tout un tas d’autres facteurs. Et là, je n’ai parlé que du développement futur de l’IA restreinte. Mais il existe également le concept d’IA général qui est grossomodo du niveau d’intelligence humain. Et il ne faut pas croire que l’IA s’arrêtera là. Il y a de forte chance qu’elle continue à évoluer pour devenir une super-intelligence. Le fait qu’on soit l’espèce dominante sur Terre n’est pas dû à notre force, notre rapidité ou à notre résistance biologique à l’environnement. Si on s’est distingué des autres animaux, c’est bien grâce à notre intelligence. Donc imaginer une entité plus intelligente que nous engendre des inquiétudes. Car ce sera elle, dès lors, qui déterminera notre futur.

On vient donc de voir une petite liste de disciplines et technologies qui vont selon toute probabilité, façonner le futur. Il y en a d’autres qui n’ont pas été abordé comme la robotique, la nanotechnologie, les connexions cerveau-machine, les transports tout électriques ou encore la production d’énergie propre. Et j’ai bien conscience que ce n’était qu’un survol. Chaque domaine mériterait une vidéo hyper détaillé de 2h ! Peut être qu’on y viendra 😀 En tout cas, l’envie est là !

Mais le but de cet épisode était avant tout d’énumérer les disciplines et d’arriver à la conclusion que ce n’est pas une d’entre elle qui va bouleverser le monde, mais bien leur intrication et interdépendance. Il ne faut pas se dire que le monde sera plus ou moins comme aujourd’hui avec en plus, la réalité augmentée. Ou une colonie sur Mars. Ou des mondes virtuelles. Non. Il faut plutôt se demander la chose suivante : Que se passe t-il si on intègre une IA forte à la réalité augmenté ? Si on mélange réalité virtuelle et fin du vieillissement. Lorsque la colonisation du système solaire côtoie les modifications génétiques. C’est seulement là qu’on réalise à quel point le futur peut devenir si étrange qu’on ne peut l’appréhender. Car les ramifications de chaque technologie se mélangent les unes aux autres comme un tas de câble rouler en boule dans un carton ! Vous savez tous vos câbles informatiques que vous essayez de démêler pendant des heures !

Du coup, en partant sur cette idée, le futur sera plutôt un monde où l’on discute en visioconférence photo réaliste avec ses parents via sa rétine augmentée, tout en voyageant dans une voiture autonomes. Où l’on vie des siècles en bonne santé sans aucune maladie grâce au génie génétique. Et où l’on débat avec son IA personnelle si c’est mieux d’aller en vacance sur Mars ou d’y aller dans un monde virtuelle. Et là, on se rend compte d’un truc : Nous vivons une période complètement folle !

Mais bon, les prédictions c’est toujours difficile. Surtout concernant le futur ….

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan

Lorsqu’à 10 ans, j’ai vu le film « Matrix » : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m’a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n’ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd’hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j’ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein … surtout concernant l’avenir !!!

Gaëtan

Lorsqu’à 10 ans, j’ai vu le film « Matrix » : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m’a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n’ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd’hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j’ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein … surtout concernant l’avenir !!!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2018 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?