Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...

Slt à tous chers abonnés humains fans de SF, on se retrouve pour un nouvel épisode de la série L’Univers de qui se focalise sur l’exploration d’un univers d’une oeuvre de science-fiction se passant entièrement ou en partie dans le futur. On a déjà traité d’un film (Matrix), roman (Fondation) et jeu vidéo (Mass effect), donc ça me semble approprié d’enchaîner avec un univers de série (même si c’est également littéraire).

C’est The expanse qui est à l’honneur, souvent considéré comme le Game of Throne de la Science fiction.

Cette série a commencé en 2015 sur la chaîne SyFy et après 3 saisons, elle a été renouvelée pour une 4e et 5e saison sur Amazon series. Cependant, l’univers est basé sur une saga littéraire des auteurs américains Daniel Abraham et Ty Franck, connu sous le nom d’artiste James S. A. Corey. Il y a à ce jour 8 romans et 7 recueils de nouvelles.

Ce que j’aime tout particulièrement dans cette saga c’est le respect des lois de la physique qui ajoute beaucoup de réalisme. Il y a quelques trucs qui dépassent nos connaissances scientifiques, mais ce n’est jamais trop exagéré. La gravité est notamment bien respectée ce qui fait que les voyages spatiaux et batailles sont crédibles. Par exemple, au lieu d’imaginer une technologie de gravité artificielle miracle, les vaisseaux utilisent l’accélération pour créer une gravité à l’intérieur. Tout comme l’accélération d’une montagne russe vous pousse dans le siège, les passagers du vaisseau sont poussés contre les parois arrière, qui sont du coup utilisées comme un sol. Lors des très fortes accélérations à 6G ou 7G, pour poursuivre un vaisseau par exemple, l’équipage s’injecte une substance surnommée le jus qui les aide à survivre, mais au bout d’un moment, trop de force g est mortel.

Comme d’habitude, je ne vais pas raconter en détail l’intrigue de la série, mais plutôt parler de l’univers donc même si ça reste léger en spoiler, je préfère quand même sonner l’alerte !

Et c’est parti.

La colonisation de Mars :

Les premiers pas de l’homme sur Mars arrivent aux alentours de 2030-2040 et la colonisation de la Lune se déroule durant la même période. Au cours des 100 années qui suivent, de plus en plus de personnes vont s’installer sur la Lune et Mars à mesure que les technologies avancent rendant les conditions de vie plus facile.

Sur Terre, les effets du changement climatique, de la pollution et de la surpopulation deviennent critiques, entraînant les gouvernements à fusionner lentement. L’UE devient la force dominante au sein de l’Europe (Le Royaume-Uni a sans doute changé d’avis sur le brexit), une Union africaine prend en charge l’Afrique et les États-Unis s’engagent dans un système économique commun avec le Canada. Au milieu du 22e siècle, ces organismes continentaux fusionnent avec l’ONU, qui devient le principal gouvernement de la Terre.

La Terre épuise complètement ses combustibles fossiles, l’extraction d’astéroïdes débute dans l’espace et un traitement contre le cancer est découvert.

En l’an 2150, la population martienne est en plein essor grâce à l’augmentation de l’immigration en provenance de la Terre et compte plus de 100 millions d’habitants. Après s’être développé suffisamment pour devenir une planète autonome et avec des nouvelles générations qui n’ont aucun lien avec le monde natal de l’humanité, Mars commence à rechercher l’indépendance, mais les Nations Unies refusent d’entamer des discussions.

La révolution du propulseur Epstein :

Au début du 23e siècle, un Marsien du nom de Solomon Epstein invente un nouveau type de propulsion, permettant des trajets beaucoup plus rapides dans l’espace. Bien qu’il fut tué lors du 1er test, sa femme récupéra les plans. Mars utilise cet avantage technologique face à l’ONU pour négocier son indépendance en échange du moteur Epstein. La Terre se voit forcée d’accepter. Mars proclame donc la République congressionnelle de Mars ou “Martian Congressional Republic”, abréviation “MCR”. En tout cas, dans la version originale.

Au cours des 75 années qui suivent, la Terre et Mars utilisent le propulseur Epstein pour coloniser d’autres régions du système solaire, tel que Cérès et Éros dans la ceinture d’Astéroïde, ainsi que des lunes des géantes gazeuses.

Réalisant que la Terre et Mars tirent parti des colonies du reste du système solaire, l’Alliance des Planètes Extérieures ou Outer Planets Alliance (OPA), est formé pour représenter et défendre les habitants de la Ceinture située entre les orbites de Mars et de Jupiter.

Guerre froide stellaire :

Les décennies passent et les tensions entre les différentes factions s’enveniment.

Le système solaire est divisé politiquement d’une part entre les planètes intérieures dominées par la Terre et Mars et d’autre part les planètes extérieures, principalement la ceinture d’astéroïdes sous l’égide du mouvement OPA.

La Terre est un empire sur le déclin, la surpopulation a atteint 30 milliards et la moitié vivent sans travailler, en se contentant d’une assistance universelle incluant nourriture et logement, mais pas d’argent. L’ONU est prise dans un jeu politique où chaque conseiller place ses pions. La conseillère Avasarala tente d’encourager la paix, tandis que d’autres souhaitent voir un conflit armé éclater entre la Terre et Mars. Bien que stagnante, la Terre reste le seul endroit dans le système solaire ou les humains peuvent sortir respirer de l’air frais, sous un ciel bleu en contemplant l’océan.

Mars a désormais une population de 4 milliards et a un objectif commun qui est de terraformer la planète. Mais de nombreuses ressources sont plutôt allouées à la militarisation, en vue d’un potentiel conflit avec la Terre. Ce qui a pour résultat l’armée la plus avancée du système solaire. Mars est aussi le coeur technologique de l’humanité, faisant presque toutes les découvertes majeures.

La ceinture d’astéroïde entre Mars et Jupiter est un peu comme le nouveau Far West avec une industrie minière développée. La population est de 50 à 100 millions, principalement vivant sur Ceres et Éros. Les natifs se font appeler les Belters (ceinturiens en français, je crois). Ils ont leur propre culture, et parlent un dialecte appelé le créole ceinturiens. Les grandes compagnies, principalement originaires des planètes intérieures maintiennent une pression sociale de moins en moins supportable pour les travailleurs ceinturiens qui se voient parfois en restriction injuste d’eau potable ou d’air. Cette pression sociale doublée de pressions mafieuses ainsi que les différences créées par les adaptations physiologiques à la faible gravité des Ceinturiens, est la cause d’une xénophobie des Ceinturiens envers les humains originaires des planètes intérieures. Ce qui a tendance à radicaliser l’OPA en une faction de plus en plus criminelle et terroriste. Les natifs de la ceinture ne peuvent pas visiter la Terre en raison de sa trop forte gravité.

Aux alentours de la ceinture d’astéroïde se trouve la station spatiale/chantier de construction Tycho où est en cours de construction le Nauvoo, une arche interstellaire commandée par les mormons visant à effectuer un trajet vers d’autres systèmes solaires.

Les lunes de Jupiter sont considérées comme la réserve alimentaire des ceinturiens avec des serres géantes sur Ganymède et Europa. Sur les Lunes de Saturne, on trouve Titan qui possède des hôtels de vacances et Phoebe une station de recherche. Et enfin les lunes de Neptune et Uranus accueillent des stations de recherche également, c’est la présence la plus éloignée de la civilisation humaine dans l’espace.

La protomolécule :

En 2342, une station de recherche Martienne sur Phoebe découvre un agent biologique inconnu qu’ils appellent protomolécule. L’entreprise terrienne Protogen dirigée par Jules Pierre Mao coopère en secret sur la recherche de ce qui pourrait bien être la découverte d’une vie extraterrestre. Ils réalisent que c’est un agent infectieux qui interagit avec d’autres formes biologiques. Afin de rester les seuls au courant de cette découverte et de pouvoir l’utiliser comme une arme biologique, Jules Pierre Mao fait éliminer tous les scientifiques martiens sur la station.

Le projet Caliban débute un peu plus tard avec le but de créer un hybride entre un humain et la protomolecule en utilisant des enfants. Le résultat est une sorte de super soldat pouvant évoluer sans oxygène et à de fortes pressions. La première épidémie majeure de la protomolécule, connue sous le nom d’incident d’Éros, a lieu quelques années plus tard. Il s’agit d’une infection contrôlée de la population entière d’Éros, qui compte un million et demi d’humains. Avec cette quantité de biomasses, la protomolécule a la capacité de créer une sorte d’esprit collectif, qui s’intègre également avec les systèmes informatiques de la station Éros.

La protomolecule est plus considérée comme une technologie très avancée plutôt que comme une forme de vie. Ce qui signifie qu’elle a été envoyée par une civilisation extra-terrestre avec un objectif précis. Et c’est justement à travers les 3 premières saisons que l’on apprend le but de la protomolecule. Bon, dernière chance pour ne pas être complètement spoiler !!!

Okay, donc la civilisation à l’origine de la protomolecule l’a conçue comme un moyen de créer un réseau de trou de ver dans toute la galaxie, permettant ainsi un déplacement supraluminique entre les systèmes stellaires. Leur empire a duré pendant une période inconnue, mais vraisemblablement des millions d’années, jusqu’à ce qu’ils soient anéantis par une mystérieuse force ou agent ou entité. On peut donc voir la protomolecule comme une machine de Von Neumann. Dans notre système solaire, la protomolecule va donc réarranger de la matière, notamment sur Vénus pour fabriquer un immense anneau au-delà de l’orbite d’Uranus. Il s’agit d’une sorte de portails. À l’intérieur se trouve une sorte de système de sécurité qui détruit automatiquement tous objets allant trop vite, appelé la zone lente. Une fois activé, l’anneau donne accès à 1300 systèmes solaires dans la galaxie que les humains vont utiliser pour se répandre au-delà du système solaire.

Ce qui explique le titre de la série : The expanse, signifiant l’expansion.

Si j’ai été incomplet ou fait des erreurs, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires. On se retrouve bientôt pour un prochain épisode de l’univers de.

Références :
https://www.youtube.com/watch?v=9jzJdvnEV1A&list=WL&index=11&t=0s

https://www.youtube.com/watch?v=VNjrI0YvZYA&list=WL&index=12&t=0s

https://expanse.fandom.com/wiki/The_Expanse_Wiki

https://screenrant.com/expanse-timeline-explained/

Notez ce contenu

Cet article a été écrit par :

 

Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?