The Mars Reality Show // #5

Alors que le plateau était doucement évacué par les forces de l’ordre, le cameraman du prime time, responsable de l’attentat sur la statue d’Hideko, fut conduit dans une salle au poste de police le plus proche. Stanley, le chef de la brigade antiterroriste, prit la responsabilité de mener l’interrogatoire. Il posa un dossier sur une table, devant les yeux du cameraman.
– David Huxley, cadreur plateau depuis 5 ans, petite vie tranquille, aucune raison apparente de faire péter cette statue non ? Commença Stanley.
David se contenta de fixer le dossier en guise de réponse.
– Bon, on sait que tu fais partie de cette cellule terroriste, apparemment en guerre contre le programme “The Mars Reality Show”. Tu vas gentiment nous dire où se trouvent les autres et on allégera ta sentence.
Toujours aucune réponse. Cela continua pendant plus de trente minutes d’interrogatoire. Stanley n’arriva pas à faire sortir un mot à David. Il n’y a que lorsqu’il se leva pour sortir de la pièce que le détenu consentit à lâcher ces quelques mots, avec fermeté :
– Il n’y a rien que vous pourrez faire pour nous empêcher de réussir ce que l’on a commencé !
– Ah bon, et pourquoi ça ? Demanda Stanley.
– Même si vous nous arrêtez tous … cela ne suffira pas ! Nous sommes « Les libérateurs », répondit David, le regard en feu.
Stanley marqua une pause, comme si son cerveau était en pleine ébullition.

Il sortit de la pièce et composa le numéro de Nick Douglas, patron de Network 7 :
– Écoutez-moi, vous devez arrêter l’émission ! dit Stanley en panique.
– Hors de question, tout le monde veut savoir comment les Martiens vont s’en sortir après ce qu’il s’est passé ! On se doit de leur donner satisfaction ! C’est une question d’utilité publique ! Répondit Nick d’un ton décidé.
– Vous ne comprenez pas ! Ce groupe terroriste est bien plus organisé que l’on ne peut l’imaginer. Ils ont tout planifié depuis le début ! Ils en ont un sur Mars ! L’un des candidats est un membre des “libérateurs” ! Leur type qu’on a coincé vient de le sous-entendre !
– Alors ils le démasqueront ! Répondit Nick, nous les aiderons à mener l’enquête, mais ce sera en direct sur nos antennes, quoi qu’il arrive !
Il raccrocha, déterminé à ne pas se laisser intimider par les “libérateurs”. The Mars Reality Show continuera, quelque en soit l’issu.

Les dégâts sur la base Martienne furent de taille pour ne pas dire catastrophique. Ivan, encore sous le choc, parcourait les locaux pour constater les dégâts, et les morts. La serre était complètement détruite. Plusieurs chambres ainsi que la salle médicale et une partie de la cuisine ont connu le même sort. Alexandro se réveilla plusieurs heures après l’explosion. Il ne put se lever, sa jambe semblait fracturée. Evelyn se précipita vers lui :
– Ne bouge pas, attends tu as besoin d’un appui.
Elle lui donna une barre métallique qui servit de béquille à Alexandro pour se relever.
– Que s’est-il passé ? demanda Alexandro en grimaçant de douleur.
– Personne ne sait. Une explosion a surgi de nulle part, répondit Evelyn, presque tout est foutu, on va tous crever.
Elle s’effondra en larme. Ivan arriva pour la consoler.
– On va s’en sortir, ce n’est pas le moment de lâcher. Ce sera dur, mais on va y arriver !

L’ingénieur de la NASA, accompagné des deux autres scientifiques de la mission, appela tous les survivants. Ivan, Alexandro, Evelyn et Ida le suivirent jusqu’à la salle de communication. D’un air grave, il activa une communication entrante de la Terre. Nick Douglas apparut en holoprojection :
– Mes amis, croyez bien que je suis navré de la tournure des événements. Nous allons organiser une mission de ravitaillement. Des ressources vont être envoyées dans trois mois, le temps du voyage. Il n’y a malheureusement rien d’autre que nous puissions faire depuis la Terre. La situation est plus grave qu’un simple accident. Il s’agit d’un acte terroriste perpétré par un groupe se faisant appeler “Les libérateurs”. Ils ont piraté l’IA en diffusant un virus dans son code source ce qui explique les différents problèmes survenus depuis le début de votre aventure. Mais le plus grave c’est que … l’un des candidats fait partie de ce groupe.

L’info fit l’effet d’une bombe. Tout à coup, les quatre survivants ne se regardèrent plus de la même manière. Un vent de suspicion se répandit.

A ce stade de l’émission, les audiences furent presque surréalistes. Chaque personne sur la planète possédant un écran regardait au moins deux heures par jour “The Mars Reality Show”. Malgré la situation catastrophique, un sondage révéla que 78% des téléspectateurs trouvaient l’émission divertissante. Les nombreuses manifestations de plusieurs associations ne changèrent rien. Même le secrétaire général de l’ONU se fit prendre, par des paparazzis, en train de regarder l’émission en famille. Sans parler des nombreuses théories du complot qui stipulaient que toutes les péripéties étaient truquées pour apporter plus de dramaturgie.

Sur Mars, les quatre survivants ainsi que les trois scientifiques essayaient de récupérer les cadavres, ou ce qu’il en restait, afin d’organiser des funérailles. Mao, Isabelle, Jennifer et Ibrahim périrent dans l’explosion. Ils furent enterrés à proximité d’Hideko, à l’extérieur de la base. Puis la vie reprit son cours. Les survivants entreprirent de réparer ce qu’ils pouvaient récupérer et d’essayer de faire repartir une nouvelle serre, beaucoup plus petite. L’ambiance se détériora et la confiance avait disparu. La santé mentale des Martiens commençait à vaciller à mesure que la paranoïa s’immisçait dans les rapports sociaux.

Stanley enquêtait toujours pour trouver des informations sur “Les libérateurs”. Plusieurs équipes à travers le monde l’aidaient à remonter jusqu’à la tête, mais de plus en plus de personnes se sentaient touchées par la cause défendue par le groupe terroriste. Plusieurs arrestations eurent lieu aux quatre coins du globe.

Un matin comme un autre dans la base, Ivan se leva pour prendre son petit déjeuner. Il croisa Alexandro, Ida et Evelyn dans la cuisine. Après avoir échangé quelques mots, il remarqua l’absence des trois scientifiques. Inquiet, il consulta l’IA qui fit le tour des caméras de surveillance pour finalement les localiser tous les trois, dormant dans leur chambre. À un petit détail près :
– Ivan, ils sont bien dans leur chambre, mais … leur température corporelle indique qu’ils sont tous sans vie, dit l’IA.
– Je les ai tués dans leur sommeil, annonça Alexandro avec calme.
– Quoi ! tu …Ivan ne sut quoi dire, il bégaya puis saisit par un vertige, vomit sur le sol.
– Je confirme les propos d’Alexandro. Voici les images enregistrées cette nuit, ajouta l’IA.

Les caméras de surveillance montrèrent Alexandro, couteau à la main, leur infliger un coup sec derrière la nuque. Ida s’éloigna doucement d’Alexandro, terrorisée.
-C’est donc toi ! Tu es l’un des leurs !
– Mais non, vous ne comprenez donc pas ! Répondit Alexandro, ces “Libérateurs” sont contre l’émission de télé-réalité, mais ils sont pour la colonisation de Mars au nom de la Science. La Science ! C’est logique non ? C’était forcément l’un des scientifiques présents avec nous. Par mesure de précaution, je les ai tué les trois.
– T’as perdu l’esprit, dit Evelyn en saisissant une fourchette.

Ivan se remit de ses émotions et se jeta sur Alexandro. Après quelques minutes à se battre au sol, Ivan prit le dessus et assomma à coups de poing son adversaire. Il l’attacha ensuite sur une chaise. L’IA prit soudain la parole :
– Désolé de vous interrompre, mais une personne vient d’entrer dans la base.
Tous se regardèrent avec stupéfaction. Comment cela était ce possible ?

Le premier prime time après les incidents terroristes débuta. Spudit, de plus en plus à cran, se défonçait au speed pour tenir le choc. Il fit le show comme à son habitude, récapitulant, devant une foule toujours aussi nombreuse, les événements des semaines passées. Un cortège de policier assurait la sécurité et la salle fut passée au crible pour garantir qu’aucune bombe ne viendrait gâcher le direct. Sur l’écran géant, des interférences apparurent, annonçant un nouveau message des “Libérateurs”. L’image de la silhouette portant un masque de singe s’afficha. Avec une voix toujours artificiellement modifiée, il commença son discours devant un public partagé entre la peur et l’excitation.
-Vous ne nous avez pas écoutés ! Il est donc temps de mettre un terme définitif à votre exécrable divertissement.

Stanley se trouvait en régie. Il demanda à une équipe de technicien spécialisé de localiser l’origine de la transmission. Après quelques secondes, ils arrivèrent à la conclusion que la vidéo n’était pas en direct, mais retransmit avec pour source, le Japon. Stanley comprit alors, par déduction, le plan des terroristes, depuis le début.

Ivan, Ida et Evelyn, ainsi qu’Alexandro toujours attaché à la chaise, regardaient un individu, en combinaison, entrer dans la cuisine. Doucement, pas après pas, il s’approchait en silence. Arrivé à une dizaine de mètres, il s’arrêta. Personne ne savait ou n’osait prononcer le moindre mot. Il posa les mains sur son casque et le déverrouilla. Délicatement, il l’enleva pour révéler son visage. Un visage que les Martiens connaissaient que trop bien : Hideko.

Soudain, toutes les alarmes se mirent à sonner. La base devint teintée de rouge. Ivan prit la parole :
– Hideko, qu’est ce que ça veut dire ! Comment as-tu pu survivre !
– Ma disparition était prévue depuis le début. L’IA a déclenché, grâce à un virus, le bruit strident qui vous a tous paralysés. J’ai alors pu simuler une chute mortelle. Répondit Hideko, avec une satisfaction devant cette surprise. Elle a dû imaginer cette scène depuis des mois.
– Comment as-tu pu survivre, seul à l’extérieur ? Demanda Ida.
– Je suis revenu à la base autant de fois que je le souhaitais, répondit Hideko. Pour me nourrir, pour recharger mon oxygène, la nuit quand vous dormiez tous. Le virus de l’IA était chargé d’effacer toutes traces vidéos de mon signal. J’étais un véritable … fantôme ! Elle éclata de rire.
– Alors c’est toi qui as tué Fathi ? Continua Ivan.
– Naturellement, et j’ai caché un explosif dans sa gorge. À ce que je vois, il a plutôt bien marché ! dit-elle en rigolant.
– On va te faire la peau, répondit Evelyn en colère en brandissant sa fourchette.
– Oh, mais il est trop tard. Vous voyez toutes ces alarmes, comme vous pouvez vous en douter, ce n’est pas bon signe. Dans moins de cinq minutes, toutes les réserves en oxygène de la base seront épuisées. Je m’en suis assuré. Les libérateurs ont nettoyé ce pitoyable spectacle pour laisser place à une vraie mission de colonisation Humaine sur Mars.

Au studio, tout le monde observait les dernières minutes de l’émission. Un silence glacial parcourait le plateau. Sur l’écran principal, l’individu au masque de singe rigolait de vive voix. Puis, d’un geste assuré, il enleva son masque. Un cris de stupeur résonna dans toute la salle. Il s’agissait d’Hideko.

Les Martiens s’écroulèrent un à un, suffocant au sol. Leur dernier souffle permit à la planète rouge de retrouver sa tranquillité. Mais surtout, il marqua la fin de l’émission de télévision la plus regardée de tous les temps. The Mars Reality Show.

L’antenne fut définitivement coupée.
Jingle de fin.

The Mars Reality Show est un roman-feuilleton, publié en exclusivité sur The Flares.

Découvrez les autres épisodes de The Mars Reality Show

 

ÉPISODE PRÉCÉDENT

 

 

 

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan

Lorsqu’à 10 ans, j’ai vu le film « Matrix » : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m’a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n’ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd’hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j’ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein … surtout concernant l’avenir !!!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?