The Mars Reality Show // #2

Vous lisez l'épisode 2/5 du roman feuilleton The Mars Reality Show

Jingle ! Le présentateur vedette “Spudit” entra en scène et commença le show :

Hideko : Japon, 25 ans, décoratrice d’intérieur
Mao : Chine, 25 ans, Officier de la marine
Ivan : Croate, 23 ans, pompier
Isabelle : France, 21 ans, responsable agricole
Jennifer : Etats Unis, 22 ans, étudiante en économie
Alexandro : Argentine, 26 ans, Ingénieur en construction
Ibrahim : Mali, 23 ans, Informaticien
Evelyn : Afrique du Sud, 26 ans, restauratrice
Ida : Liban, 20 ans, assistante de gestion
Fatih : Arabie Saoudie, 28 ans, médecin/chirurgien

Spudit se tourna vers l’écran où les photos des Martiens étaient affichées.

– Nos dix candidats sont désormais bien installés dans la base. Chacun se répartit les tâches. Aucun conflit pour l’instant. Et j’ai une nouvelle pour vous. En exclusivité, nous avons reçu la première confession d’un de nos Martiens ! Voici Alexandro qui se livre.

Dans une petite pièce avec au centre, un écran et une caméra, Alexandro l’argentin, inaugura le confessionnal :
– On sait tous que nous sommes dans une émission de télé-réalité, mais il ne faut pas non plus oublier que nous sommes également la première colonie extra terrestre de l’Humanité. Nous avons la responsabilité de créer une prochaine génération. Ce n’est pas pour rien qu’il y a quatre hommes pour six femmes. Après, évidemment que cela peut créer des tensions, mais bon, la loi de la séduction s’applique toujours hein !!!!! Place au meilleur ! conclu t-il avec son accent espagnol de séducteur.

Les quatre invités étaient à nouveau présents, au milieu de la scène. Le présentateur posa une question au psychologue spécialisé dans les comportements en groupe :
– Est ce qu’il est difficile de vivre en groupe dans un endroit enfermé comme celui-ci professeur ?
– Bien sûr. Il ne faut pas oublier que nous avons déjà effectué des expériences de ce type, répondit le psychologue. Les conflits naissent inévitablement. Le sexe est bien évidemment un facteur, mais également le sens de la propriété, de l’intimité. Des clans vont forcément se manifester. Nous avons plusieurs ethnies. Deux par zone géographique. Afrique, Asie, Moyen-Orient, Amérique et Europe.
– Les Martiens ont justement été sélectionnés en fonction de leur capacité à vivre ensemble. Vous pensez que cela suffira ?
– C’est un plus évidemment, mais les conditions extrêmes sur Mars risquent de mettre la psychologie des candidats à rude épreuve.


Dans la base Martienne, chacun avait plus ou moins une spécialité. Le quotidien se déroulait plutôt bien durant les trois premières semaines. Une routine s’installa et l’adaptation fut assez rapide. Alexandro et Hideko devenaient de plus en plus proches et des rumeurs commençaient à circuler si, oui ou non, ils étaient ensemble. Les trois scientifiques présents n’avaient pas vraiment l’air enchantés de partager leurs expériences scientifiques avec une émission de télévision. Isabelle s’occupait de la serre. Véritable point critique puisqu’elle regroupe l’ensemble des cultures permettant la survie des occupants. Elle remarqua les premiers signes de floraison. Bon signe pour les futures récoltes.
Alors que les Martiens vaquaient à leurs occupations, l’IA fit une annonce :
– Bonjour les Martiens ! Nouvelle de grande importance. Une épreuve va avoir lieu aujourd’hui.

Les dix habitants de la base se réunirent au centre du lieu commun pour écouter la nouvelle.
– Vous allez faire deux équipes. A l’aide des buggys, la première équipe à ramener l’épave du robot rover Curiosity gagnera une semaine de repos, libre de toutes corvées . Les scientifiques l’analyseront ensuite et les pièces pourront servir à la base. Je vous donnerai plus d’information. Merci.

Les Martiens crièrent de joie. Ils n’étaient pas vraiment sortis depuis leur arrivée. C’est donc leur première véritable exploration de la planète rouge.


Sur le plateau, Spudit interrogea l’ingénieur en nanorobotique :
– Qu’elle ait le but de cette épreuve ?
– Le rover Curiosity a atterri sur Mars en 2012. Il a malheureusement cessé de fonctionner en 2024 et les pièces qui le composent pourraient servir aux Martiens. Sans mentionner les données scientifiques qu’il contient.
Spudit se tourna vers l’astrogéologue :
– Et où se trouve-t-il ce robot ?
– Alors, d’après nos photographies orbitales, répondit l’astrogéologue, il se trouve au sommet de Syrtis Major, un ancien volcan qui culmine à 2000 mètres. Il ne sera pas facile d’y accéder.

mars reality show rover curiosity


Les deux buggys fonçaient à pleine allure soulevant la poussière rouge de la plaine d’Arabia Terra. Ils étaient très proches l’un de l’autre, mais l’équipe numéro deux composée d’Hideko, Fatih, Ivan, Isabelle et Evelyn, arrivèrent en haut de la montagne les premiers. Dans leurs oreillettes incluses à la combinaison, l’IA annonça le vainqueur :

– Félicitation équipe numéro deux. Le rover Curiosity se trouve dans un rayon de deux kilomètres. Vous devez maintenant le chercher et le récupérer. Faites attention, ne vous pressez pas. Terminé.

L’équipe du buggy numéro deux mit un pied à terre et ils commencèrent à chercher le robot. Fatih observa les alentours avec des jumelles. Le soleil, petit point jaune dans le ciel, approchait lentement de l’horizon. Le paysage rocailleux rendait difficile la perception d’un quelconque objet.

Mars reality show Sunset

– Je ne vois rien, et vous ? demanda Fatih
– Pareil, l’atmosphère est pleine de poussière, je distingue mal les contours du volcan, répondit Evelyn
– Là bas, je crois que j’ai vu un truc briller ! annonça Hideko avec entrain.

Elle quitta le groupe pour se rapprocher de ce qu’elle semblait avoir vu. Les autres la regardaient avec inquiétude. Le sommet de Syrtis Major était escarpé. Évoluer avec les combinaisons multipliait les risques. Hideko se retourna pour confirmer l’info. Le rover Curiosity se trouvait sur le flanc, enfoncé à environ 30cm dans le sol. Ivan monta dans le buggy pour se rapprocher le plus près possible. Isabelle sortit un câble métallique de l’arrière du véhicule. La manœuvre était délicate. Le passage étant trop étroit pour le buggy, Hideko s’approcha d’Isabelle pour prendre le relais.

– Tu l’as c’est bon ? demanda Isabelle
Hideko tendit le bras et saisit le câble.
– Oui oui. Bon j’y vais. Je l’accroche et vous mettez les gaz avec le buggy pour tirer le rover de là. Reçu ?

Aux commandes du véhicule, Fatih fit un signe affirmatif. Tout le monde était concentré sur l’opération. Le vent devenait de plus en plus fort. Des petits tourbillons de poussière se formaient ci et là.

mars reality show poussiere


Sur le plateau, les diverses caméras embarquées retransmettaient en léger différé les images. Comme depuis le début du show, des milliards de spectateurs suivaient les aventures des Martiens. L’astrogéologue, ne pouvant se retenir, prit la parole :
– C’est une manœuvre délicate. Les astronautes de métier devraient s’en occuper.
Le présentateur fronça les sourcils devant cette remise en question de la sécurité de l’émission.
– Les Martiens ont reçu formations et entraînements spéciaux pendants plusieurs mois, au sein de la NASA d’ailleurs. Nous ne les mettons pas dans des situations qu’il ne peuvent pas maîtriser.

Le public avait les yeux rivés sur l’écran montrant Hideko arrivés au Curiosity.


Elle accrocha le câble sur le châssis du rover.
– C’est bon ! Tu peux y aller Fatih ! cria-t-elle

Fatih lança le moteur à plein régime. Le buggy partit en trombe. Les autres s’écartèrent du passage. Le rover se dégagea sans trop de difficulté du sol et se laissa tirer par le câble. Il remontait la pente pour revenir sur le sommet du volcan. La mission fut un succès. Mais soudain, un bruit strident retentit dans toutes les oreillettes. Tous les Martiens tombèrent à genoux, les mains sur le casque à défaut de pouvoir les mettre sur les oreilles. Fatih lâcha complètement les commandes et le buggy se mit en roue libre. Le rover Curiosity redescendit la côte et percuta Hideko qui ne put l’éviter.


Spudit lâcha son micro. Une stupeur parcourut le plateau. Les quatre invités se levèrent comme un seul homme. Hideko ne répondait plus. Elle n’était plus présente sur aucun angle de caméra. Le drame était survenu devant plus de cinq milliards de personnes.


Le bruit strident s’était arrêté. Isabelle se précipita au bord du ravin, elle criait le nom d’Hideko en paniquant. Les autres se relevèrent. Certains n’avaient pas vu ce qu’il s’était passé.

Hideko était tombé dans le précipice. Aucun contact. Aucun signe de son corps.

The Mars Reality Show est un roman-feuilleton, publié en exclusivité sur The Flares.

Découvrez les autres épisodes de The Mars Reality Show

 

ÉPISODE PRÉCÉDENTÉPISODE SUIVANT

 

 

 

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan
Lorsqu'à 10 ans, j'ai vu le film "Matrix" : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m'a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n'ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd'hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j'ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein ... surtout concernant l'avenir !!!
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?