La surpopulation va t-elle changer la Terre en enfer ?

Allons-nous vivre un enfer dans les prochaines décennies en cohabitant avec 20 milliards de congénères ? Comment la surpopulation va impacter notre futur ? Est-ce qu’il y aura de massifs mouvements migratoires, des bidonvilles géants dans des mégacités, maladies et pollutions, vagues de violence liée à des manques de ressources et d’énergie, allons-nous manger nos aînés en conserve ? Est-ce que la surpopulation va fondamentalement changer notre style de vie ? Peut-être que toutes ses « prophéties » ne sont que des peurs sans fondement ?

Il n’y a jamais eu autant d’êtres humains sur la planète. La population a tout simplement explosé en passant de 1 milliard en 1800, 2.3 milliards en 1940, 3.7 milliards en 1970 à 7.4 milliards en 2016 ! Il faut remonter dans les années 70 pour voir les premières craintes par rapport à la surpopulation. « Les pauvres vont se multiplier et prendre le dessus sur les pays développés ». Voilà le genre de pensé qui pouvait exister à l’époque. Mais en vérité, la croissance démographique n’est pas limitée à quelques régions du monde où à un type de population. Il s’agit simplement d’un processus en 4 étapes appelé la transition démographique.

Si on remonte au 18e, le monde entier n’était qu’à la première phase. Comparée à nos standards aujourd’hui, l’Europe était comme un pays du tiers monde. Maladie, médecine limitée, famine. Beaucoup de bébés naissaient, mais peu survivaient. En moyenne, sur 6 bébés, 2 seulement atteignaient l’âge adulte. La croissance démographique était donc relativement stable. Mais lorsque la révolution industrielle apparut au Royaume-Uni, les conditions de vie ont changé drastiquement. Les paysans sont devenus des ouvriers, les entreprises ont pu manufacturer des biens en quantité, les transports, la science, la médecine, tout un pan de la société connut un bouleversement sans précédent depuis la révolution agricole. Ce développement économique a vu l’émergence d’une classe moyenne et le niveau de vie s’améliora ce qui entraîna le passage à la phase 2.

Avec une meilleure médecine, hygiène de vie et de la nourriture abondante, les bébés ne tombent plus comme des mouches. Le résultat fut une explosion de la population. Passant de 6 millions en 1750 au Royaume uni, à 15 millions en 1850. Durant la phase 1, une famille faisait beaucoup d’enfants pour la bonne raison que peu survivaient donc pour assurer une descendance, autant miser large dès le début ! Mais avec tous les progrès de la révolution industrielle, la majorité des enfants ont pu atteindre l’âge adulte.

Du coup, sachant qu’il y a moins de chance de voir son enfant mourir en bas âge, les familles ont ralenti le nombre d’enfants. Pour résumé, moins de mort et moins de naissance, ce qui entraîna un ralentissement de la croissance démographique.

C’est ainsi que les pays européens se sont stabilisés pour atteindre la phase 4 de la transition démographique.

Pour résumer le processus :

1- Beaucoup de naissances, et beaucoup de décès à cause de mauvaises conditions de vie.

2- Beaucoup de naissances et peu de décès dus à des progrès technologique et scientifique.

3- Moins de naissances et peu de décès, car les mentalités des familles changent.

4- La croissance démographique s’arrête, le taux de naissance et de décès est équilibré.

Mais si le taux de naissance a autant baissé depuis le 18e siècle, pourquoi la population globale n’arrête-t-elle pas d’augmenter ? Et bien tout simplement, car les enfants nés pendant l’explosion démographique des années 70-80 (le fameux baby-boom) ont des enfants à leurs tours. Ce qui entraîne une augmentation notable dans la courbe démographique. Mais ces personnes ont presque 2 fois moins d’enfants que leurs parents. Dans les années 70, une famille d’un pays industrialisé avait en moyenne 5 enfants, aujourd’hui, la moyenne est de 2.5 par famille. Donc ce n’est pas linéaire, encore moins exponentiel.

Du coup, la croissance démographique va obligatoirement ralentir dans les prochaines décennies. Et c’est vrai pour tous les pays de la planète. Les pays occidentaux ont tendance à prendre de haut les pays du tiers monde, mais en réalité, ces pays traversent les 4 phases de la transition démographique bien plus rapidement que l’Europe du 18e siècle. Prenons le Bangladesh. En 1971, une femme avait en moyenne 7 enfants et 25% d’entre eux mourraient avant l’âge de 5 ans. En 2015, le taux de mortalité infantile était de 3.5 % et les femmes avaient 2.3 enfants. Seulement 20 ans pour compléter le processus. L’Iran l’a fait en 10 ans !!! En Europe, il a fallu en moyenne 80 années pour voir le taux de naissance passer de plus de 7 enfants/femme à moins de 3.

Et ce n’est pas une exception, mais bien la règle. Absolument tous les pays connaissent la même transition. Les pays occidentaux ont tout simplement connu leur transition plus tôt. Beaucoup de pays ont déjà passé la transition et d’autres sont en plein processus. Les pays du tiers monde ont l’avantage de ne pas partir de 0 puisqu’ils reçoivent des aides de la part des pays plus développés. Et c’est une très bonne chose, car plus ils sont aidés dans cette transition, plus tôt ils atteindront la phase 4 et une stabilité dans leur démographie.

C’est pourquoi tous les programmes et associations pour lutter contre la mortalité infantile ou l’accès à la médecine apportent un vrai plus à l’intérêt général de l’humanité. Et tous ces efforts portent leur fruit. Le taux d’extrême pauvreté n’a jamais été aussi bas dans l’histoire et le pourcentage de personne ayant une haute éducation augmente chaque année. Certes, il existe encore des pays très précaires en Afrique ou Asie, mais les choses avancent dans le bon sens et à un rythme relativement élever. Lorsque ces pays auront réduit leur taux démographique, cela signifiera que leurs conditions de vie seront nettement meilleures qu’aujourd’hui.

Du coup, on voit bien que le futur de la surpopulation est très loin d’être apocalyptique comme on pourrait l’imaginer. En réalité, la croissance démographique va s’arrêter aux alentours de 2070 et commencera a baisser à partir de 2100. Nous n’atteindrons jamais les 20 milliards d’être humain, en tout cas, sur Terre et nous ne mangerons pas nos grands-parents dans du patté en boîte. Nous allons certes, être plus sur la planète dans les prochaines décennies, mais cela ne veut pas dire que nous allons nous entre-tuer pour un bout de pain.

Plus de personnes signifient également plus de cerveau pour aider l’humanité à progresser.

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan
Lorsqu'à 10 ans, j'ai vu le film "Matrix" : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m'a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n'ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd'hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j'ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein ... surtout concernant l'avenir !!!
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?