Révolution musicale

Les dernières notes de la musique se perdirent dans un silence abyssal et hypnotique.

Le journaliste annonça d’un ton calme en mesurant le poids de chaque mot :

« C’est une révolution musicale. Tout comme l’était le Jazz, le Rock’N roll ou le Hip Hop avant lui. Un nouveau genre. Une nouvelle musique est née. Et ce qui est magnifique, c’est qu’un seul artiste en est l’auteur. Qui est cette jeune femme ? Comment a-t-elle pu faire émerger ce style et révolutionner la musique ? Réponse avec le génie en personne, la déjà très grande et belle Hob Evenet. Bonjour Hob. »

La musicienne prit une grande respiration en se redressant sur sa chaise.

« – Salut à tous, merci pour l’invitation.
– Non c’est moi qui vous remercie. Depuis la sortie de votre premier album « Zero One », un véritable ouragan ballait tout sur son passage et vous devez être complètement assailli de demande d’interview donc, vraiment, merci de nous avoir choisis. Alors pour commencer de suite et ne pas perde de votre précieux temps, d’où vous est venu cette inspiration ?
– Difficile à dire. Tu sais, généralement les idées, la créativité, tout ça provient d’un endroit mystérieux. On ne sait jamais véritablement où elle se situe. J’ai été influencé par beaucoup d’artistes pendant ma jeunesse comme les Pink Floyd, mais je ne pense pas que le style que j’ai inventé provienne de là. En faite, pour être tout à fait honnête avec toi, et avec les auditeurs, « Zero One » m’est venu en rêve. Un rêve lucide d’une extrême clarté. Et vu que toutes les nuits, j’enregistre en audio ma chambre pour écouter mes rêves. Car oui, je précise que je parle souvent la nuit. Du coup en me réveillant, je me suis rendu compte que j’avais fredonné l’album, ou en tout cas, une grande partie.
– Incroyable ! Alors « Zero One » vient d’un rêve ?
– Oui, en grande partie. Ensuite, je me suis mise à composer avec les différents instruments que je possède. J’ai passé un bon mois à travailler chaque note, chaque nuance pour arriver à ce que vous avez tous entendu. C’est de là que le style si particulier est né.
– Je suis sidéré ! Mais dite-moi, vous avez un parcours atypique. Étudiante brillante en informatique, plus particulièrement dans le domaine de l’intelligence artificielle. Pourquoi avoir soudainement arrêté vos recherches pour devenir musicienne ?
– Hum … oui, ça peut paraître étrange. C’est tout simplement l’histoire d’une rencontre, tu vois ?
– Amoureuse ?
– Oui. Lors d’un concert, j’ai fait la connaissance de mon âme sœur, Andrew. Un ingénieur du son qui travaillait en régie. Une sorte d’alchimie presque surnaturelle a émergé et de fil en aiguille, me voilà musicienne en tête des ventes, dès mon premier album. Je ne sais pas quoi te dire de plus.
– Une belle histoire en somme ! Et comment vivez-vous ce succès ? Je veux dire, les choses ont pris une tournure particulière ! Le monde de la musique ne sera plus jamais le même. Des millions de personnes sont littéralement en transe. J’ai même entendu dire que certaines communautés asiatique et africaine écoutent l’album pendant des semaines sans interruption pour atteindre un stade similaire à l’éveil spirituel. Et que dire de vos concerts ! Une hypnose générale comme personne n’en a déjà provoqué ! Vous savez que des scientifiques ont étudié les accords, notes, mélodies pour tenter de comprendre comment le cerveau réagissait en écoutant votre musique.
– C’est cool ! Tu vois quand on est artiste, on veut changer le monde. Je peux dire que c’est fait ! Les gens accrochent, hypnotiser les foules c’était le but !
– Et la suite ? Est-ce qu’un prochain album est prévu ?
– Après la tournée mondiale, j’ai prévu un live en direct de la station lunaire. Je vais jouer l’album dans un environnement acoustique inédit, retransmis en direct sur des centaines de TV et radio. Une première dans l’histoire de l’humanité. Ensuite, je vais me pencher sur un autre album … si l’inspiration me vient en rêve. »

Le jingle de fin retentit mettant ainsi fin à l’interview. Hob sortit de la pièce après avoir salué le journaliste et les techniciens. Tous furent subjugués. Elle signa quelques autographes devant les studios où une immense foule l’attendait. Puis elle put finalement monter dans sa limousine où Andrew, son compagnon et ingénieur du son, l’attendait.

« – J’en peux plus de toutes ses conneries dit Hob en soupirant.
– On est les rois du monde et tu râles ! répondit Andrew
– Non, mais sérieusement. Je passe pour une artiste prétentieuse et perchée. J’ai rêvé de l’album ? Franchement, c’est quoi cette idée débile ! »

La voiture se gara devant une propriété luxueuse et ses passagers en sortirent. Hob se rendit dans le sous-sol où l’attendait une installation informatique high-tech.

« – Bonjour, Samantha, dit-elle à haute voix alors que personne ne se trouvait dans la salle.
– Bonjour, Hob, répondit une voix artificielle presque parfaite, j’ai écouté votre interview aujourd’hui. Bravo. »

Un smiley s’afficha sur les trois écrans de l’ordinateur.

« – Merci, est-ce que tu as quelque chose à me faire écouter ?
– Je travaille toujours sur une nouvelle structure harmonique pour un synthétiseur de guitare en utilisant des basses fréquences binaurales.
– Ah intéressant. Est-ce qu’on entend les basses fréquences ?
– Elles ont pour fonction d’être ressenties et non entendues. Un état de transe est logiquement atteint après une exposition de 1 minute et 25 secondes, chez 78% de la population.
– Très bien ça ! Essaye de diminuer l’attente à une minute max. Et ensuite, on pourra essayer de coupler la guitare avec un violon. Tu penses que ça peut marcher ?
– Oui, d’après mes algorithmes, cette association d’instrument, si elle est correctement menée, est capable de modifier les ondes cérébrales d’un cerveau moyen en le faisant changer d’état de conscience.
– Super ! Tu gères Sam ! N’oublie pas que chaque morceau doit être addictif. Plaisant, stimulant, mais aussi addictif. »

Andrew entra dans la pièce avec un café à la main qu’il tendit à Hob.

« – Alors, comment se porte l’IA ? Demanda Andrew.
– Bien bien, elle développe de nouvelles choses pour le prochain album, répondit Hob en prenant la tasse de café.
– Impeccable. Une fois que c’est prêt, je bosserai avec pour le mixage et le mastering.
– Tu crois que ça va tenir longtemps ?
– De quoi tu parles ?
– Tout ça, ce secret ?
– Les gens ont besoin de savoir que « Zero One » vient d’une artiste de génie qui bosse enfermée en transe après des rêves lucides. Pas d’une IA ! Pour l’instant, ça tient. Il y aura forcément des doutes un jour ou l’autre et on arrêtera à ce moment-là. OK ? »

Il prit Hob dans ses bras. L’IA sentit que c’était le bon moment pour faire écouter à ses deux créateurs, le son de ses dernières compositions.

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan
Lorsqu'à 10 ans, j'ai vu le film "Matrix" : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m'a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n'ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd'hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j'ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein ... surtout concernant l'avenir !!!
2 Commentaires
  1. Thomas
    Thomas 12 mois Il y a

    Excellent 😀
    Ça fait peur, surtout de savoir qu’on n’en aurait même pas conscience, et que malgré nous, notre cerveau serait happé.

  2. Gaëtan Auteur
    Gaëtan 12 mois Il y a

    Merci 😉 Oui et je trouve que nous avons tendance à ne pas croire qu’une IA pourrait créer de l’Art alors que c’est plus que probable. On aura juste du mal à l’accepter 🙂 On verra bien quand l’album « Zero one » sortira !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?