« Premier contact » : Une nouvelle approche du genre.

Il ne s’agit pas ici de dire si un film est bon ou mauvais, mais plutôt de parler des idées qui le sous-tendent. Il est donc préférable de voir le film « Premier contact » avant de lire ce qui suit, car plusieurs éléments de l’intrigue seront révélés !

Sorti le 7 décembre 2016 en France, le film « Premier contact » (Titre original « Arrival ») apporte un nouveau regard sur l’arrivée d’une civilisation extra-terrestre dans le paysage cinématographique. Et ça fait du bien ! Surtout lorsqu’on voit que la même année, on a eu « Independance Day : Resurgence » ….

Voici le synopsis : lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions. Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Réalisé par le Canadien Denis Villeneuve, ce film nous ancre dans un réalisme loin des clichés communs à ce sous-genre de la Science Fiction. D’ailleurs, le titre français porte le nom de cette thématique SF. Car oui, des films ou série de rencontres extra-terrestres on en a vu plein ! « Rencontre du 3e Type », « Independance Day », « Mars Attacks », « E.T. », « Le jour où la Terre s’arrêta », « District 9 », « Colony », « Falling Skies », « V », « Skyline », « Battle Los Angeles », « La 5e vague », « La guerre des mondes » … et on peut noter dans cette liste que la plupart raconte forme d’hostilité entre eux et nous. Alors qu’une des questions qui se posent le plus concernant l’arrivée d’une civilisation avancée venant d’une autre planète, c’est bien le problème de la communication. La question n’est pas « Va on les vaincre ? mais pourquoi sont-ils là ? Bizarre que si peu de films ont traité le sujet … Et oui, c’est comme si on se disait que des êtres venus du fin fond de l’espace seraient comme nous, parleraient une langue aussi facile à apprendre que l’anglais et qu’on pourrait commencer soit à faire la guerre, soit à échanger des pommes contre du zbourloufiuold. Oui oui, du zbourloufiuold. En réalité, il y a quand même plus de chance qu’ils soient différents, dans tous les sens que le mot puisse avoir.

« Premier contact » renouvelle donc l’apparence des extra-terrestres. Fini l’anthropomorphisme. Ils ne sont clairement pas comme nous. Une tête, deux jambes, deux bras, nombreuses sont les races extra-terrestres qui partagent ces traits physiques dans la Science Fiction. Rien de tout ça dans « Premier contact » et ça fait du bien. Leur technologie est également au-delà de notre capacité à la comprendre. J’aime beaucoup le passage où l’on fait la connaissance avec le personnage joué par Jeremy Renner. C’est un physicien et une des premières questions qu’ils souhaitent poser c’est : « Comment sont-ils venu ? Est-ce qu’ils utilisent un moyen d’aller plus vite que la vitesse de la lumière ?” J’étais surement le seul à rire dans la salle à ce moment-là, mais pour moi, c’est évident que les scientifiques seront tous excités si un scénario semblable se produisait. On a tellement de questions sur l’univers ! Et il y a si peu de scientifiques intéressants dans ce genre de film. La plupart du temps, on trouve des soldats qui sauvent le monde d’une manière ou d’une autre.

Ensuite, l’arrivée en elle même est vraiment bien réfléchie et dépeint un scénario qui semble si proche de ce qui arriverait dans ce cas là. À l’université où le personnage principal enseigne, les étudiants commencent petit à petit, un par un, à apprendre la nouvelle, via leur téléphone, réseaux sociaux. Puis, toutes les télévisions en parlent. Une partie de moi aimerait que ça arrive pour être honnête et à mesure de l’évolution de cette séquence, j’en avais des frissons tant le réalisme est réussi. Car oui, si une telle chose arrivait, impossible de louper l’info ! Et ensuite, le monde s’arrête. Les écoles ferment, les entreprises également. L’économie s’effondre. Les gouvernements sont en état d’urgence. Je trouve que c’est une des arrivées Alien les plus convaincantes que j’ai vue jusqu’à présent. Encore une fois, loin des clichés. La tension est particulièrement soignée et notre découverte du vaisseau Alien se fait à travers le point de vue du personnage principal Louise Banks. Elle est lente et stressante. Louise Banks est prise de vertige, elle a peur, se retrouve choqué par tout cela. Toutes ses réactions humaines nous permettent de ressentir le phénomène de manière assez proche de la réalité.

Et contrairement à pas mal de films, le phénomène n’est pas américano-centré. Le monde entier est touché avec l’arrivée de 12 vaisseaux au-dessus de 12 endroits du monde. Bon, ça n’empêche pas le faite que c’est quand même un peu grâce au ricain que la situation est résolue à la fin. Mais cette urgence mondiale est justement le point de départ de ce qui est, selon moi, la thématique du film, à savoir la communication.

Plutôt évident lorsque le personnage principal est une linguiste et que sa mission est de comprendre l’intention des extra-terrestres, je sais, mais cela va plus loin. Déjà, cette histoire de communication se déroule sur toute la longueur du film. Ce n’est pas : Ils arrivent, on les rencontre, on discute, on analyse et on comprend. Non, il y a plusieurs allers/retour. Plusieurs tentatives. C’est le cœur du film et cette progression est lente ! Et plus Louise Banks et son équipe progressent dans la description de la langue Alien, plus les pays coupent leurs communications entre eux jusqu’au point critique où plus personne ne se parle. La collaboration n’est donc plus possible. Les scientifiques ne peuvent plus échanger leur progrès. La Chine veut attaquer le vaisseau, les USA tentent de comprendre, certains pays ne savent pas quoi faire. Bref, le bordel ! Et ce qui est fort, c’est que les Aliens n’ont absolument pas bougé le petit doigt. Le simple fait qu’ils stationnent dans le ciel rend la planète cinglée et nous place au bord d’un conflit apocalyptique. Cela souligne notre incapacité à nous entendre à l’échelle globale. Le problème de la communication change alors de cible à travers ce décalage. Ce n’est plus entre eux et nous, mais tout simplement entre nous. Finalement, ces extra-terrestres ne sont qu’un prétexte pour parler du manque d’unité entre les humains. C’est un miroir qui reflète nos propres problèmes de communication. Il est plus facile de comprendre une race extra-terrestre que de nous entendre sur le plan international. Et c’est inquiétant, car si le scénario se produisait demain, qui parlerait au nom de l’humanité ? Comment pourrions-nous gérer cette situation de crise ? Réponses avec ce film et elle ne sont pas géniales !

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan
Lorsqu'à 10 ans, j'ai vu le film "Matrix" : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m'a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n'ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd'hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j'ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein ... surtout concernant l'avenir !!!
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?