Orwell, t’as eu tort, le monde est pire !

orwell-a-tord-monde-est-pire-big-brother

… Ou comment le monde d’aujourd’hui est pire que ce que George Orwell aurait pu imaginer. (Oui, je sais, j’exagère un peu mais c’est pour l’accroche …)

1984”. Livre cultisme écrit par l’écrivain Britannique George Orwell en 1948. Une des œuvres d’anticipation dystopique majeures de la Science Fiction. Si vous ne l’avez pas lu, réparez moi cette erreur s’il vous plaît (au moins, regardez le film qui est pas mal). Mais bon, pour rappel, cette oeuvre dépeint une société Britannique qui, après une violente guerre mondiale fictive entre plusieurs super puissances, se retrouve en plein régime totalitaire où la liberté d’expression est interdite. Tous les citoyens sont contrôlés, la propagande règne en maître et le fameux “Big Brother” surveille en permanence la population. Inspiré fortement par le Nazisme et le Stalinisme, “1984” reste le livre de référence lorsqu’on parle de surveillance, de sécurité renforcée, ou encore de contrôle de la liberté d’expression. Le terme “Orwellien” est même devenu l’adjectif pour parler de tout cela.

Mais force est de constater qu’aujourd’hui, dans la majeure partie des pays (Corée du Nord et quelques pays d’Afrique ou du Moyen-Orient exceptés), la réalité n’a pas dépassé la fiction. Il n’y a pas eu d’emprise totalitaire sur la société et nous ne vivons pas sous les yeux d’un “Big Brother” omniscient. Pourtant, de nombreuses personnes pointent du doigt le fait qu’on est hyper-surveillé, que la sécurité devient primordiale pour les gouvernements et j’en passe. Certaines thématiques du roman d’Orwell semblent se manifester dans nos sociétés sans pour autant émerger d’un “Big Brother” tirant les ficelles …

Ce décalage s’explique tout simplement par un fait très simple qui distingue notre époque, de celle fictive du livre “1984”. Un détail vicieux, beaucoup plus tordu que ce qu’Orwell a imaginé avec sa vision simpliste du mal incarné. Ce monde Orwellien qui se développe n’est pas imposé par une guerre, un dictateur ou un gouvernement, il est demandé par nous, les citoyens !

Depuis la fin de la 2ème Guerre Mondiale avec les conflits Israélo-Palestinien, et encore plus après la Guerre Froide avec la montée en puissance des fondamentalistes religieux, les attentats terroristes sont devenus une nouvelle forme de Guerre. Des attaques ciblées non plus sur des installations militaires, mais sur les civiles. Au cœur de nos villes, de nos aéroports ou de nos événements culturels. Les pays occidentaux, longtemps épargnés par cette barbarie, sont de plus en plus touchés. (Mais il faut quand même avoir conscience que dans certains pays orientaux, c’est tous les jours des dizaines de morts). Les images circulent, l’information se propage plus vite qu’elle ne l’a jamais fait dans notre Histoire. Le résultat c’est que la peur s’installe dans l’esprit des citoyens. Consciemment ou inconsciemment. Prendre le métro, aller boire un verre en terrasse, se rendre au match de foot, toutes ces activités banales finissent par faire germer une légère “insécurité”. Certes, il ne faut pas tomber dans la paranoïa. Nous n’avons jamais, JAMAIS, vécu dans un monde aussi sûr et en paix. Peut être dur à croire mais c’est la vérité. Vous pouvez dormir tranquille.

Du coup, ces mouvements terroristes, George Orwell ne les a pas vu venir. Lui qui imaginait plutôt une dictature asservissant le peuple, c’est le peuple lui même qui demande l’asservissement. Les caméras de surveillances se multiplient mais ce n’est pas la mairie qui arrive sur place pour les installer sans demander l’avis de personne. Non, non. Ce sont les commerçants qui les réclament pour leur propre sécurité. Notre vie privée sur la toile est complètement transparente, pourtant, ça n’empêche pas un grand nombre de personne de raconter leur vie sur les réseaux sociaux. On accepte ces dispositifs de surveillance du net car on sait qu’ils permettent de traquer les terroristes. Nos téléphones sont tous en “écoutes potentiels géolocalisables” mais on l’accepte car cela permet de repérer des terroristes. On ne parle plus de “Big Brother” mais de “Little Brother”, il n’y a pas un grand œil monolithique qui nous observes, mais tous plein de petits yeux s’infiltrant dans nos vies privées.

Il semblerait que nos sociétés évoluent inconsciemment vers du “Orwellien” dans l’acceptation générale. Pire, dans la demande générale. Le président Américain “Barack Obama” l’a bien dit :”On ne peut combattre le terrorisme et garantir la liberté individuelle simultanément”. Nous ne sommes pas loin de tous avoir une puce d’identification géolocalisable sous la peau. Et vous verrez que ce ne sera pas “imposé” mais majoritairement “accepté”. Si référendum il y a, je ne serai pas surpris de voir le “Oui” l’emporter ! (J’espère me tromper).

Alors, j’entends déjà les amateurs de théorie du complot qui imaginent des “forces obscures” tirant les ficelles. Ce sont “eux” qui ont “inventé” le terrorisme pour amener le contrôle de masse et donc, nous faire basculer dans un monde Orwellien. Comme pour faire passer la pilule en douceur. Bon, peut être qu’on est manipulé par un conseil secret, la probabilité n’est pas nul mais personnellement je n’y crois pas donc je passe. Si vous avez vos théories, libre à vous de les poster dans les commentaires 😉

Bon, pour conclure, comme mentionné en intro, j’ai exagéré un peu la situation. Le roman “1984” est bien pire que notre monde d’aujourd’hui. En réalité, nos sociétés ne sont “Orwellienne” que par leur côté “hyper-surveillée”. Mais le roman possède bien plus de thématiques effrayantes comme les lavages de cerveau, la haine collective, la réduction du vocabulaire, la police de la pensée ou encore le parti totalitaire à 3 niveaux.

Est ce que ces thématiques vont germer doucement, voir même être demandées par le peuple …ça paraît peu probable dans l’ensemble.
En tout cas, je ne l’espère pas … et vous, qu’en pensez vous ?

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan

Lorsqu’à 10 ans, j’ai vu le film « Matrix » : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m’a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n’ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd’hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j’ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein … surtout concernant l’avenir !!!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?