Quand nos ordinateurs seront plus intelligents que nous ? 1/2

Lors d’une conférence TED à Vancouver en 2015, Nick Bostrom tente d’imaginer ce qu’il se passera quand nos ordinateurs deviendront plus intelligents que nous. Et c’est très intéressant d’avoir le point de vue d’un philosophe sur la question , puisqu’il enseigne la philosophe à l’université d’Oxford.

Nick Bostrom travaille avec des mathématiciens, philosophes et informaticiens, se réunissant pour imaginer le futur de l’intelligence artificielle (I.A). La première chose qu’il met en avant dans son questionnement c’est la différence entre le cerveau d’un chimpanzé et celui d’un Physicien quantique. Si nous regardons sous le crane, on trouve la même chose : Un cerveau. L’un est un peu plus grand, il y a peut-être aussi quelques subtilités de câblage. Ces différences invisibles ne peuvent être trop compliquées car il n’y a eu que 250 000 générations depuis notre dernier ancêtre commun. Nous savons que les mécanismes compliqués demandent beaucoup de temps pour évoluer. Donc des changements relativement mineurs nous emmènent du chimpanzé à l’homme, de branches arrachées aux arbres aux missiles balistiques intercontinentaux.

Il semble alors assez évident que tout ce que nous avons réalisé dépend principalement de quelques changements mineurs qui ont aboutit à l’esprit humain. Le corollaire, bien sûr, est que tout changement mineur à venir pourrait changer significativement le substrat de la pensée entraînant d’énormes conséquences.

De nombreux scientifiques pensent que nous sommes sur le point de développer quelque chose qui pourrait causer un tel changement : La super intelligence artificielle. Avant, l’I.A consistait à mettre des commandes dans une boîte. Il y avait des programmeurs qui fabriquaient minutieusement des objets “intelligents”. En gros, vous n’aviez que ce que vous aviez mis dedans. Mais depuis, une révolution conceptuelle s’est opérée dans le domaine de l’I.A.. Aujourd’hui, l’action est centré sur l’apprentissage de la machine. Plutôt que de coder à la main des programmes et leurs caractéristiques, on crée des algorithmes qui apprennent, souvent à partir des données perçues. C’est évidemment similaire à ce que fait un enfant. Le résultat est une I.A. qui n’est pas limitée à un domaine. Le même système peut apprendre à traduire n’importe quel couple de langues, ou apprendre à jouer au échec. Bien sûr, l’I.A. est toujours loin d’avoir la capacité d’apprendre et planifier d’un être humain. Le cortex a encore des secrets algorithmiques que nous ne savons pas intégrer dans les machines. Mais la question est : Pour combien de temps ?

Il y a quelques années, Nick et ses collègues ont fait un sondage auprès des experts mondiaux de l’I.A pour savoir ce qu’ils pensent, et une des questions posées fut, « En quelle année pensez-vous qu’il y aura 50% de probabilité qu’une I.A. atteigne le niveau d’une intelligence humaine ? » La réponse moyenne : entre 2040 et 2050. Autant dire demain !!!

La limite de traitement de l’information dans une machine est bien supérieure à celle d’un tissu biologique. Ça s’explique par la physique. Un neurone biologique « décharge » environ à 200 hertz, 200 fois par seconde. Mais, même un transistor actuel fonctionne au gigahertz. L’information se propage dans les neurones le long d’axones à 100 m/s maximum. Mais dans les ordinateurs, le signal peut voyager à la vitesse de la lumière. Il y a aussi des limitations de taille, car le cerveau humain doit rentrer dans la boîte crânienne, mais un ordinateur peut être de la taille d’un entrepôt voir plus grand.

L’I.A va, après de nombreuses années de recherche, arriver au niveau de l’intelligence d’une souris, quelque chose qui peut naviguer dans des environnements encombrés aussi bien qu’une souris. Ensuite, peut-être arrivera t-elle au niveau d’intelligence d’un chimpanzé. La prochaine étape sera l’intelligence humaine mais le train ne s’arrêtera pas à la station Humainville. Il va plutôt passer à fond devant. Il y a là de profondes implications, en particulier au niveau du pouvoir. Par exemple, les chimpanzés sont forts — à poids équivalent, un chimpanzé est deux fois plus fort qu’un homme adulte. Pourtant, le destin de cette espèce dépend beaucoup plus de ce que font les humains que de ce que les chimpanzés font eux-mêmes. Une fois que la super intelligence aura devancée à l’humain, notre destin pourrait dépendre des actions de cette super intelligence.

Pensez-y : l’I.A est la dernière invention que l’homme aura jamais besoin de faire. Les machines seront alors de meilleurs inventeurs que nous le sommes, et elles inventeront sur des échelles de temps numériques, c’est à dire beaucoup plus rapidement. Pensez à toutes les technologies incroyables de science-fiction qui sont néanmoins cohérentes avec les lois de la physique : plus de vieillissement, colonisation de l’espace, nano-robots auto-répliquants, téléchargement d’esprits humains dans des ordinateurs etc. Cette super intelligence pourrait les développer assez rapidement.

Une super intelligence avec une telle maturité technologique serait extrêmement puissante, et au moins dans certains scénarios, serait capable d’obtenir ce qu’elle veut. Nous aurions alors un futur modelé par les préférences de cette I.A Une bonne question est, quelles sont ces préférences ? C’est là que ça devient délicat. Pour progresser là-dessus, nous devons tout d’abord éviter tout anthropomorphisme. C’est ironique car dans tous les articles de journaux qui parle de l’avenir de l’I.A, on trouve une image tirée de Terminator ou Matrix. Nous devons concevoir ce problème de manière plus abstraite, et non en scénario hollywoodien.

La suite de l’article dans la deuxième partie.

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan
Lorsqu'à 10 ans, j'ai vu le film "Matrix" : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m'a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n'ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd'hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j'ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein ... surtout concernant l'avenir !!!
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons -

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?