L’argument de la simulation

La question de la nature de la réalité est l’une des plus vieilles de l’Humanité. De Platon, Descartes et Baudrillard. De la philosophie à la Science, nous nous sommes toujours interrogé sur ce qui constitue notre réel. Depuis quelques décennies, avec le développement de l’informatique et de la physique quantique notamment, un nouveau postulat philosophique est apparu. Il s’agit d’un argumentaire proposé par le philosophe Suédois Nick Bostrom en 2003 stipulant que la probabilité pour que nous soyons dans une simulation est à prendre au sérieux. Pas au sens métaphorique où l’univers serait “comme” une simulation, mais bien une simulation de nature informatique générée par ordinateur. Cette thèse propose une spéculation sur le futur, ce qui nous intéresses au plus au point. Mais elle va plus loin en incorporant des questions métaphysiques, spirituelles et religieuses. Ce qui renforce notre intérêt.

Résumé :
Selon Nick Bostrom, au moins une de ses propositions est vraie :
1) L’espèce humaine va surement s’éteindre avant d’atteindre un stade “technologiquement très avancé”.
2) Une civilisation humaine “technologiquement très avancé” n’aurait aucun intérêt à créer des simulations informatiques de son Histoire (ou des variations à celle ci).
3) Nous sommes quasi certain de vivre dans une simulation informatique.

Par conséquent, il est peu probable que nous devenions une civilisation technologiquement très avancé créant des simulations informatiques de notre Histoire, sauf si nous sommes en ce moment même, dans une simulation informatique !

Wouah ! Plutôt drastique comme affirmation ! Voyons comment il en arrive à cette conclusion.

Il est très probable que l’évolution technologique nous permettes d’atteindre dans un futur plus ou moins lointain, une énorme quantité de puissance de calcul informatique. Il suffit de regarder l’évolution de l’informatique, des jeux vidéos et des réalités virtuelles pour s’en rendre compte.
Une chose que nos descendants pourront faire avec tant de puissance, c’est de lancer des simulations correspondant au passé. Après tout, si on se rend compte que le voyage dans le passé est impossible, il reste la possibilité de le recréer numériquement. Pour mieux l’étudier par exemple. Imaginer la qualité des cours d’Histoire !

Supposons que la simulation est tellement performante que les “personnes” simulées soient des êtres conscients. Dans ce cas, on en arrive assez rapidement au fait que nous sommes probablement des consciences numériques appartenant à une simulation recréant l’évolution de l’humanité (ou juste le 21ème siècle). Par conséquent, si vous pensez ne pas être dans une simulation, alors vous admettez également que nos descendants ne créeront jamais de simulation du passé. Voila l’idée de base de son postulat.

Le problème de la conscience :
Tout d’abord, Nick Bostrom part du principe philosophique que la conscience ne peut pas ce réduire à un réseau neuronal biologique basé sur le carbone dans une boite crânienne. Des processeurs performants au sein d’un ordinateur pourrait également générer de la conscience. A partir de là, des individus numériques se comportant comme des Humains en toutes situations et disposant d’expériences subjectives de la réalité simulée, devient tout à fait acceptable.

Les limites technologiques de la puissance informatique :
De nos jours, nous n’avons pas acquis suffisamment de capacité de calcul pour créer des esprits conscients générés par ordinateur. Mais il est raisonnable de penser que ce sera le cas un jour. Certains scientifiques vont même jusqu’à dire que ce n’est qu’une affaire de décennies. Nick Bostrom a tenté d’estimer les ressources nécessaire afin de créer des simulations étant physiquement identique à la réalité pour des consciences issus de cette simulations. Sa conclusion : “Bien qu’il ne soit pas possible d’établir avec certitude la capacité de calcul d’une simulation réaliste d’une période de l’Histoire, j’estime qu’il faudrait approximativement entre 1033 à 1036 opérations par seconde.” Est ce envisageable ou complètement hors de porté ? Et bien sachant qu’aujourd’hui, les super-ordinateurs les plus performants atteignent entre 1015 et 1018 opérations par seconde, Nick Bostrom pense qu’une civilisation “Post-humaine” (Nous, dans le futur) aura une puissance de calcul si élevé qu’elle pourra lancer un nombre phénoménal de simulations de notre Histoire.

Le cœur de l’argumentaire :
L’idée essentielle de cette thèse est la suivant : Si il y a la moindre chance que notre civilisation atteigne un stade très avancé technologiquement et lance des simulations recréant l’Histoire de l’Humanité, comment peut on être sûr que ça n’a pas déjà eu lieu, et que nous ne sommes pas une de ses simulations ? Matrix n’est pas loin … et la philosophie non plus.

Il pousse encore plus loin sa théorie en stipulant que si il y a de forte chance pour que nous soyons dans une simulation, nous allons sûrement avoir la technologie pour en créer et les “Post humain” qui ont lancé la notre sont très probablement des êtres simulés eux aussi. La réalité pourrait donc contenir plusieurs niveaux. C’est donc un glissement vers la métaphysique. Voir même vers la religion, car le “créateur” devient alors la civilisation ayant créée notre simulation. Omnipotente, omnisciente et transcendante.

Ces thèmes sont donc encrés dans une “théogonie” qui étudierait la structure de cette hiérarchie et les contraintes imposées à ses habitants par la possibilité que leurs actions sur leur propre niveau peuvent êtres jugé par des habitants de niveaux plus profonds. Par exemple, si personne ne peut être sûr qu’il est au niveau d’origine, alors tout le monde devrait considérer la possibilité que leurs actions seront récompensées ou punies, basées peut-être sur des critères moraux, par leurs simulateurs. Une vie après la mort serait alors une réelle possibilité. Ce serait simplement un passage vers la simulation “du dessus“.

Conclusion :
Supposons que nous sommes dans une simulations créée par une nos descendants, quelles sont les implications ?
Et bien ça ne change pas grand chose en faite. La plupart de nos systèmes de croyance sont proches de l’argumentaire de Nick Bostrom. D’un point de vue scientifique, la physique quantique nous montres que la nature de la réalité est bien plus étrange que ce que l’on observe, l’informatique progresse en créant des mondes virtuelles de plus en plus crédible, la philosophie a toujours soutenu la thèse que la réalité et l’illusion sont 2 faces d’une même pièce et le(s) Dieu(x) des religions et mythologies soutienent l’existence de quelque chose nous transcendants.

Donc aucune raison de devenir fou à l’idée que l’on vivent dans une simulation lancée par nos descendants parce qu’ils avaient la capacité de le faire, qu’ils souhaitent étudier l’évolution de l’Humanité ou simplement parce qu’ils ont envie de s’amuser …

Ce qu’il nous dit sur le futur est plutôt simple. Si nous allons créer des simulations du passé dans un futur lointain, alors nous sommes certainement nous même dans une simulation car il n’y a aucune raison pour que nous soyons les 1ers.

Source :
https://www.youtube.com/watch?v=nnl6nY8YKHs
http://www.simulation-argument.com/simulation.html
https://www.youtube.com/watch?v=Chfoo9NBEow

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan
Lorsqu'à 10 ans, j'ai vu le film "Matrix" : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m'a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n'ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd'hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j'ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein ... surtout concernant l'avenir !!!
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?