Y a t-il un “Homo Superius” attendant le bon moment pour prendre notre place ? A notre époque où tout est interconnecté, il parait peu probable qu’une nouvelle espèce d’Hominidé apparaisse naturellement, ou alors il faudrait qu’un groupe de population se retrouve isolé sur une île, sans contact avec l’extérieur, à la suite d’une guerre mondiale… auquel cas, peut être qu’après des siècles, une nouvelle branche dans l’arbre évolutif de l’Humanité se créerait.

Il suffit d’écouter tous les différents dialectes qu’il existent, rien que dans la langue Française. Dès qu’une population est légèrement séparée, elle se met à changer sa langue d’origine. D’autres changements majeures pourraient apparaître si la séparation est plus accentuée et durable comme des differences physiologiques.

Par exemple, qu’arrivera t-il aux Humains qui étableront les 1ère colonies extra-terrestres ? Est ce que les Luniens ou les Martiens seront considérés comme une nouvelle espèce d’Hominidé, tout comme l’Homo Sapiens, Sapiens (Nom savant pour note espèce) s’est différencié de Neanderthal ?

Donc sans isolation géographique, pas de nouvelle espèce. Ok, mais est ce que ça signifie que l’évolution de “l’Homo Sapiens, Sapiens” est au point mort ?

Pas du tout !

Nous ne pouvons pas nous dispenser de l’évolution. Les mutations génétiques sont ancrées en nous. Il est fort à parier que l’évolution la plus notable que nos descendants porterons en eux sera liée au système immunitaire. Juste pour mémoire, la grippe espagnole de 1918-1919 a décimé près de 50 millions de personnes. La peste noire au 14ème siècle : 200 millions.

Vous et moi sommes des descendants de personnes qui avaient un système immunitaire suffisamment fort pour résister à ces maladies. Le futur sera donc peuplé de personnes ayant une résistance à des maladies qu’on ne connaît probablement encore pas.

Il y a une autre catégorie de possible voie d’évolution de notre espèce et elle est liée à notre interaction aux technologies. On entend souvent parler de la “Singularité”. Le jour où les ordinateurs deviendront aussi sophistiqué que le cerveau Humain (Enfin pour certaines personnes, c’est déjà le cas …). Les machines pourront rivaliser avec l’Homme dans tous les domaines. Que se passera t-il alors ? On peut supposer que nous allons fusionner avec elle d’une certaine façon. C’est un peu déjà le cas si on y regarde de plus près. Qui n’a pas de smartphone dans sa poche aujourd’hui ? Cette outil permet de se connecter à une immense base de connaissance (Internet), de calculer, d’afficher un itinéraire, de mémoriser des infos … bref, c’est clairement ce qu’on peut considérer comme une extension de notre cerveau. Et si un jour, le smartphone se trouvait directement en nous à travers des implants dans le cerveau et la rétine ?

Une autre évolution liée aux technologies : Le génie génétique. Les chercheurs sont déjà capable de modifier des embryons pour y supprimer des maladies héréditaires ou génétiques. Est ce qu’on se dirige vers une modification en masse pour rendre nos bébés plus intelligents, plus beaux ou en faire de meilleurs joueurs de foot ?

genetic engineering

 

L’évolution joue toujours un rôle. Le problème c’est qu’elle a tendance à ne plus vraiment être naturelle. Nous avons note propre futur en main, la propre évolution de notre espèce et ça représente une énorme responsabilité. Nous aurons tous un rôle à jouer en tant que citoyen. Il faudra, à un moment, choisir si on autorise des modifications génétiques si profondes qu’elle pourront changer la branche de l’Humanité.

Qu’arrivera t-il lorsque parmi nous, marcheront des êtres génétiquement modifiés ou technologiquement augmentés ?

Et que se passera t-il lorsqu’ils représenteront la majorité ?

Cette évolution artificielle va peut être engendrer une nouvelle espèce dans la branche des Hominidés. Cette nouvelle espèce vivra pendant un temps à coté de Homo Sapiens, Sapiens tous comme nous avons vécu à coté de Neanderthal.

Et on sait tous ce qui est arrivé à ce dernier …

Mais il est important de ne pas tomber dans une dystopie et d’entrevoir une evolution qui soit technologique mais également “spirituelle”. Un compromis entre sagesse et progrès nous permettant de ne pas perdre note humanité en route.  (Et là, je verse une larme tellement c’est beau).

Source : http://www.popsci.com/article/science/human-species-still-evolving