Itinéraire Bis

Pour Michael, la journée s’annonçait comme les autres. Vice président d’une des principales banques du pays, les rendez vous allaient s’enchaîner jusqu’à tard dans la journée. Après un petit déjeuner vite ingurgité, il salua femme et enfants aussi rapidement qu’un smash de tennis. Pourquoi le tennis, il se trouve justement que c’est son sport préféré…

Il faut dire aussi que sa vie familiale était passée au second plan depuis sa promotion et le pauvre homme n’avait pas pris de repos depuis plus de 2 ans. Des tentions de couple commençaient à émerger mais il n’avait pas l’intention de renoncer à sa carrière. « Les vacances, ce sera pour la retraite » répétait-il souvent à sa femme.

Quoi qu’il en soit. Cette journée s’annonçait comme les autres. Une fois sorti de la maison, il appuya sur le bouton des clés de sa voiture et un joli modèle coupé sport approcha doucement de la porte d’entrée. Michael monta à l’arrière côté passager et posa son attaché-case à côté de lui.
– « Au siège – 25 rue des frères Lumières” dit Michael à une personne se trouvant à l’avant. A vrai dire, il était seul dans la voiture ce qui rend ce passage relativement incongru.
– Désirez vous une conduite automatique ? répondit une voix féminine alliant de jolies nuances métalliques à une rugosité digitale difficilement supportable pour l’oreille humaine.
– Oui oui, et évite le périph » ordonna Michael, pressé de démarrer.

Sur le pare brise, une carte GPS s’afficha en surimpression, comme incrustée dans le vitrage. Plusieurs informations apparurent ci et là. La fameuse technologie de la réalité augmentée.

Délicatement, le volant braqua à gauche et le véhicule intelligent commença sa route.
Vous l’aurez compris, il s’agit d’un des tout nouveaux modèles de voiture intelligente autonome. En moins d’une décennie, ces voitures ont révolutionné la société si bien que le mot accident de la route est aujourd’hui un terme en voie de disparition.

Michael sortit de son attaché-case, une tablette numérique. Il souhaitait absolument finaliser un rapport pour impressionner son patron. Focalisé sur son travail, il ne prêtait pas attention au trajet de la voiture et ne se rendit compte du problème que trop tard .
– « Et mais, je t’ai dit de ne pas prendre le périph ! Tu vas où là ? » s’interrogea Michael en regardant par la vitre.

L’intelligence de bord ne répondit pas, ce qui était plus qu’inhabituel.
– « Oh ! C’est quoi le problème ! Mais attend … c’est pas du tout la bonne direction. »
Toujours aucune réponse.

« Putain de technologie de merde ! » dit Michael en se redressant. Après avoir essayé d’établir une communication via une application sur smartphone, il tenta, non sans mal, de passer devant. Il dû pour cela mettre son bras droit sur le siège passager, puis lever sa jambe gauche, faire basculer son poids pour se rattraper sur le frein à main (heureusement désactivé) et enfin poser ses fesses sur le siège conducteur pour finalement glisser ses jambes à l’avant. Une danse que Michael n’avait encore jamais réalisé.

Malheureusement pour lui, l’activation du mode manuel fut un échec et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Voilà comment Michael se fit prendre au piège dans sa voiture autonome. La raison, il l’ignorait encore et la panique montait rapidement le long de son échine.

Les portes étaient bien entendu verrouillées. Après s’être acharné sur les poignées, il passa aux coups de poing sur la fenêtre. Il n’essaya pas très longtemps pour être tout à fait franc tant la résistance du matériaux lui fit vite comprendre qui était le patron.
-« Mais c’est quoi ce bordel ! … Oh K2000, répond moi ! » enragea Michael.

Les vitres, qui jusque là laissaient voir où le véhicule se rendait, devinrent complètement opaque ne renvoyant qu’un noir profond. L’habitacle plongea dans l’obscurité, ce qui acheva complètement le stress de Michael. Autant avant, il pensait à un simple bug, autant là, ça devenait clairement un danger de mort. Il tenta de reprendre son calme, de prendre une grande inspiration et soudain, il eu une idée si évidente qu’il se demanda longtemps pourquoi il n’y avait pas pensé plus tôt : Prendre son téléphone et appeler de l’aide.

Il fouilla dans son attaché-caisse et prit son smartphone pour appeler son frère. Après quelques secondes, il fut soulagé d’obtenir une sonnerie. Il attendit quelques secondes de plus quand soudain, rien ne se passa.

Ses yeux manifestait une angoisse grandissante et ce qui vint ne l’aida pas à se sentir mieux. Au lieu de tomber sur son frère, il tomba sur une voix artificielle féminine qu’il reconnu en un instant.
– « Je suis désolé mais la connexion est coupée
– Quoi !!!! cria Michael, mais … mais, pourquoi c’est quoi … enfin … donne moi le contrôle manuel !
– Je ne peux accéder à votre requête », répondit la voiture.

Michael s’effondra en larme, entre colère, épuisement et désespoir. N’aillant aucune idée où la voiture l’emmenait, il craignait le pire et n’avait d’autre choix que d’attendre la fin de ce road trip forcé. La fin justement, elle arrive.

Sur le pare brise, une vidéo s’alluma. Elle montrait sa femme, filmée depuis ce qui semblait être une webcam: « Je sais tout ! » dit-elle

Michael leva la tête, abasourdi.
– « Quoi ?
– Comment t’as pu me faire ça après 15 ans de marriage ! demanda sa femme.
– Mais de quoi tu parles ma chérie. C’est toi qui contrôle la voiture? C’est quoi ce bordèle, tu me fais quoi là ? »

Il regarda le paysage réapparaître par la fenêtre à mesure que le filtre opaque disparaissait. La voiture se trouvait au milieu d’une casse. Un bruit métallique très sourd retentit.
Michael sursauta. Il chercha du regard d’où venait le bruit puis jeta un œil par la vitre avant. Il leva la tête et frissonna de peur à la vue de quelque chose. Une pince géante se trouvait à environ 5 mètres au dessus de la voiture. La grue de casse à qui elle appartenait commença à la faire descendre.
Michael tenta d’ouvrir de force les portières.

– « Arrête ! je suis désolé cria Michael, c’était pas sérieux !
– Adieu ! » répondit fermement sa femme avant de couper la video.

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan

Lorsqu’à 10 ans, j’ai vu le film « Matrix » : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m’a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n’ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd’hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j’ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein … surtout concernant l’avenir !!!

2 Commentaires
  1. Mijak
    Mijak 1 année Il y a

    Une belle folle en tout cas.
    Ce genre d’histoire me fait penser aux situations dans lesquelles peuvent se trouver certains personnages de la série Black Mirror (que j’espère que vous connaissez, en tant que fan de SF :p).
    Une série dont les amateurs attendent impatiemment le retour depuis un bon moment, maintenant…

  2. Gaëtan Auteur
    Gaëtan 1 année Il y a

    Oh que oui on connait, un des meilleurs show télévisuel de ces dernières années ! Le cynisme anglais qui fait bien froid dans le dos à chaque fois !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?