Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...

Si vous suivez les articles publiés ici, vous devez certainement savoir que nous portons généralement notre regard vers l’avenir et non pas vers le passé.

Il est néanmoins toujours essentiel de comprendre et d’assimiler les faits historiques de notre monde. Non seulement pour tenter de mieux appréhender l’avenir, mais aussi et surtout pour éviter de refaire les mêmes erreurs que nos ancêtres.

À ce propos, nous vous proposons aujourd’hui d’analyser ensemble comment certaines décisions d’apparence anodines, peuvent parfois avoir un impact majeur sur la tournure que prennent les événements.

Voici donc une série d’articles qui revient sur 5 décisions qui ont résolument changé le visage de notre monde.

  • 1. Le pari insignifiant à l’origine du cinématographe
  • 2. Le sandwich responsable de la premiere guerre mondiale
  • 3. Le shérif raciste qui a soutenu malgré lui la non-violence (à paraître)
  • 4. Le caleçon qui bouleversa le monde de la musique (à paraître)
  • 5. La cellule qui permis de défendre la liberté de tout un peuple (à paraître)

2. Le sandwich responsable de la premiere guerre mondiale.

En 1914, les tensions en Serbie ont atteint un point critique. Le groupe terroriste de la « Main Noire » projette d’assassiner l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche.
Comme tout le monde le sait à cette époque, provoquer un acte d’une telle ampleur politique, pourrait mener directement vers un conflit mondial incontrôlable.

Par cette belle journée d’été du 28 juin 1914, l’archiduc d’Autriche profite de son séjour en Bosnie, au sein d’un cortège d’hommes politiques ayant décidé de se faire une petite virée dans les rue de Sarajevo.

L'archiduc Franz Ferdinand d'Autriche

L’archiduc Franz Ferdinand d’Autriche

Nedeljko Čabrinović, membre de la Main Noire, envoie alors une grenade directement sur le cortège. Mais celle-ci met trop longtemps à se déclencher, et l’archiduc a donc le temps de fuir le danger. François-Ferdinand s’en sort donc saint et sauf cette fois-ci, même si certaines personnes du cortège n’ont pas eu cette chance.

Čabrinović parvient à s’enfuir lui aussi. Il tente d’abord de se suicider à l’aide une pilule de cyanure périmée. Malgré de nombreux et violents vomissements, l’homme reste en vie. Celui-ci a tout de même persévéré dans ses prérogatives, puisqu’il se noie finalement… dans une rivière de moins d’un mètre de profondeur.

Jusqu’ici, c’est donc un véritable échec pour la Main Noire. Leurs membres commencent à perdre foi en leurs ambitions. Mais c’est sans compter sur une décision apparemment insignifiante…

Suite à cet échec, Gavrilo Princip, membre de la Main Noire, décide de s’offrir un bon sandwich.

En parallèle, l’archiduc silionne les rues de Sarajevo, à la recherche de l’hôpital où les blessés de l’attentat ont été pris en charge.

Gavrilo Princip

Gavrilo Princip

La suite, vous l’avez devinée…

Gavrilo tombe nez à nez avec le cortège de l’archiduc. Après un moment d’hésitation, il sort son arme et tourne une page de l’Histoire.

Bien entendu, la première guerre mondiale n’a pas été déclenchée uniquement par un seul événement. Il y a en effet une multitude de facteurs à prendre en considération. Mais l’assassinat de Ferdinand demeure une des cause majeures de la perte de contrôle de la situation politique de l’époque.

Par conséquent, même dans un moment de désespoir de la Main Noire, la décision de Gavrilo Princip de prendre un déjeuner a finalement eut un impact immense sur l’Histoire du monde.

Notez ce contenu

Cet article a été écrit par :

 

Annonce publicitaire | En savoir plus... Vous ne souhaitez plus voir ces publicités ? Essayez gratuitement l'abonnement premium...
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?