Vous souhaitez voyager dans le temps mais vous êtes un peu inquiet des conséquences n’est ce pas ? En même temps, il y a de quoi ?
Entre effacer l’arbre généalogique, réécrire complètement l’Histoire ou carrément détruire le tissu de l’espace temps … la 4ème dimension ne semble pas être une partie de plaisir …

Voyons comment le cinéma a tenté de résoudre (ou pas) les problèmes qu’engendrent les voyages dans le temps.

Dans cette deuxième partie, voyons d’autres cas de figure. Retrouvez le reste, dans la premiere partie.

L’exploration du Multivers et des mondes multiples d’Everett :

C’est une des plus modernes et intéressantes théories sur le fonctionnement de l’Univers, et le bonus c’est que ça offre de nouvelles possibilités de voyager dans le temps.

Le Mutivers est une théorie cosmologique mettant en avant l’idée que tout comme notre galaxie qui en est une parmi des milliards, l’univers lui même, ne serait pas unique. Le nôtre est parfaitement réglé pour l’apparition de la vie, mais il existe un autre univers où la gravité est plus forte, un autre où l’antimatière domine etc etc, une infinité de possibilité baignant dans un multivers. La vraie foire aux Univers !

Autre théorie, les mondes multiples d’Everett qui dérive de la physique quantique et stipule que la réalité diverge à chaque instant, en une multitude d’autres possibilités. Exemple, si en arrivant à un carrefour, je prend à droite. Alors un univers parallèle est créée où je prend à gauche. Et les 2 univers ne se rencontreront jamais. Ce qui entraîne bien sûr, une duplication infinie de chacun d’entre nous. Compliqué, complètement timbré, certes, mais de plus en plus pris au sérieux par la communauté scientifique.

Vraies ou pas, le cinéma a sauté sur l’occasion pour exploiter ces nouvelles possibilités scénaristiques. Dans “Retour vers le futur 2”, Marty se retrouve après une modification du passé par Biff, dans un présent alternatif.

retour-vers-le-futur-2

Ce moyen de voyage dans le temps permet de s’affranchir des paradoxes car le voyageur ne revient pas dans son propre passé mais dans le passé d’un monde parallèle donc les conséquences ne l’affectent pas. Il peut tuer son grand père car en fin de compte, ce n’est pas le sien mais celui de son double du monde parallèle.

Le temps est une boucle !!! boucle… boucle …boucle …. :

Le jour de la marmotte ! Et oui, l’exemple le plus connu c’est le film “Le jour sans fin” avec Bill Murray revivant sans cesse le même jour. Même son suicide (à plusieurs reprises) n’y change rien. Autre exemple avec “Source Code” qui met en scène une machine envoyant le héros revivre les 8min d’un train avant son explosion. Il doit tenter de trouver le responsable pour empêcher une attaque terroriste majeure.

source-code
Voyager dans le temps en respectant la Science :

Croyez le ou non, mais le voyage dans le temps n’est pas juste fictionnel. C’est un fait Scientifique. Selon les équations d’Einstein, si vous voyagez à une vitesse proche de celle de la lumière, le temps se dilate. Donc si vous vous payez un voyage de quelques heures à la vitesse de la lumière, lors du retour sur Terre, des milliers d’année auront passé.

C’est ce qui se passe dans “La planète des singes”. (Alerte spoilers !!!!) Après un voyage à la vitesse de la lumière, un vaisseau s’écrase sur ce qui semble être une planète lointaine habitée par des singes intelligents. Mais en réalité, il s’agit de la Terre des milliers d’années dans le futur. Les boules !!!

planete-des-singes

Plus récent, “Interstellar” utilise en majeure partie les équations d’Einstein pour expliquer les différences temporelles entre une planète possédant une gravité extrêmement élevé, et le vaisseau resté en orbite. Et oui, la gravité aussi à son mot à dire en ce qui concerne la dilatation du temps.

Toutefois, à l’heure actuelle, la Science autorise le voyage uniquement dans le futur, sans billet de retour.

Les cas uniques :

Le voyage dans le temps peut parfois déclencher des saignements de nez voir des AVC … Dans certains cas, on ne sait pas très bien quelle théorie est utilisée. Par exemple, il est difficile d’y voir clair dans le film “Donnie Darko”. Monde parallèle, univers tangent qui évolue et s’effondre laissant le jeune Jake Gyllehnall expérimenter des souvenirs psychotiques à l’envers etc. QUOI ? Mais ce qui est génial avec ce film c’est que même si on comprend rien à ce qu’il se passe, on passe un bon moment et ça turbine sous le crane.

Et comment ne pas mentionner le film indépendant “Primer” qui place la barre du voyage dans le temps à un niveau de complexité si élevé, que vous aurez besoin d’un schéma pour vous en sortir.

primer

Il y a aussi le film “Looper” qui mélange un peu différentes théories comme la boucle + la modification du passé avec conséquences . A la fin du 21ème siècle, la mafia élimine les gens en les envoyant dans le passé pour se faire tuer par des tueurs à gage. Mais il arrive un moment où ces mêmes tueurs doivent repartir dans le passé pour se faire éliminer … par leur jeune version. Ce postulat assez simple (Et incohérent, il faut bien l’avouer), apporte des super idées de cinéma comme l’envoi de message à son futur soi en se scarifiant la peau.

Je termine juste par dire que même si il y a des incohérences dans les films qui parlent de ce sujet, et ben c’est pas si grave. Etre cohérent scientifiquement quand on parle du temps, de toute façon, c’est compliqué et ce qu’on aime c’est voir des belles idées, situations et intrigues propres à la fiction.

Comme vous l’avez vu dans ces 2 articles, il y a de nombreuses façons de voyager dans le temps et vous aurez désormais la possibilité de reconnaître les théories derrières les fictions. Si jamais j’ai oublié des « méthodes » de voyage dans le temps vues au cinéma, n’hésitez pas à me les rappeler dans les commentaires ci-dessous 😉

Cet article a été écrit par :

2 Commentaires
  1. Jean-Luc 3 années Il y a

    Bonjour Gaëtan,

    Impossible d’être exhaustif dans un tel article, il y a tellement de modes de voyages temporels qu’on en oublie toujours un. Mais personnellement, j’ajouterais celui du roman « Prisonniers du temps » de Michael Crichton (le roman, pas le film qui en est tiré, un ratage total). L’auteur imagine que, pour remonter dans le passé jusqu’au moyen-âge, les voyageurs sont d’abord réduits à la taille d’une particule élémentaire, car à cette échelle les lois de la physique sont différentes : la mécanique quantique s’applique à la place de la relativité.

    Plausible ? Douteux, mais intéressant tout de même.

    A bientôt

    Jean-Luc

  2. Gaëtan Auteur
    Gaëtan 3 années Il y a

    Ah oui, super intéressant comme approche car en effet, la physique quantique permet des choses assez folles ! Le voyage dans le passé s’y cache peut être. Je met ce livre sur ma liste en tout cas.
    Merci
    A bientôt

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 The Flares - the-flares.com ©

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?