Comment les auteurs de science fiction modèlent notre futur ? (2/2)

Retrouvez la 1ere partie de l’article ici

Neal Stephenson (Auteur d’Anathem) en a assez de la dystopie. Il a lancé un appel à tous les auteurs leur demandant d’écrire des histoires où les futurs seraient plus optimistes. Stephenson, qui est aussi futurologue et consultant en technologie, souhaite de “Grandes idées” réalistes avec l’envie d’inspirer de jeunes scientifiques et ingénieurs pour offrir des solutions tangibles aux problèmes qui reste aujourd’hui insolubles. “Des personnes comme Kim Stanley Robinson, Greg et Jim Benford ont porté le flambeau de l’optimisme.” Il est d’accord pour dire que le cyberpunk inventé par Gibson “a rendu un grand service à la Science Fiction en soulevant de nouvelles questions mais ça a eu des répercussions inattendu dans les médias populaires. Quand vous parlez à un réalisateur aujourd’hui, beaucoup d’entre eux semblent bloqué 30 ans en arrière où rien n’est plus cool que “Blade Runner”. On doit vraiment s’éloigner de cette mentalité.”

En 2012, Stephenson devint partenaire avec le Center for Science and the Imagination (CSI) en Arizona pour créer le projet “Hieroglyph”, un outil internet qui apporte, dit t-il “un espace pour les écrivains, scientifiques, artistes et ingénieurs pour collaborer sur des visions créatives et ambitieuses de notre futur proche”. La première étape fut de publier une anthologie “Hieroglyph: Stories and Blueprints for a Better Future”. Le livre inclus des histoires d’écrivains connus mais également novices qui ont été encouragé de sortir de leur zone de confort.

Ces histoires parlent de problèmes complexes : Celle de Stephenson raconte la construction d’une tour d’acier de 24km, touchant la stratosphère qui permet de se passer de l’énorme quantité de carburant nécessaire au lancement de fusée. Madeline Ashby applique la mécanique du jeux vidéo pour gérer l’immigration aux USA et l’histoire de Cory Doctorow suggère d’utiliser l’impression 3D pour construire des structures sur la Lune.

Un défi sous-jacent à cette approche c’est que tous les problèmes ne mènent pas forcement vers des solutions tangibles. Sans parler du faible attrait en matière d’intrigue. “Les techno-optimistes sont partis du principe que l’énergie nucléaire peu cher allait résoudre tous nos problèmes vers la puissance de calcul illimité des ordinateurs allait résoudre tous nos problèmes.” selon Ted Chiang, qui a exploré la nature de l’intelligence dans “The Lifecycle of Software Objects” “Mais une fiction parlant d’incroyable capacité de calcul n’inspire pas de la même manière que l’ingénierie à grande échelle car les avancés en matière d’informatique reposent sur des découvertes plus abstraites et assez banal.

Au MIT Media Lab, les professeurs Sophia Brueckner et Dan Novy furent surpris lorsqu’ils ont découvert que la plus part des nouveaux étudiants n’avaient jamais lu de Science Fiction. “Je présume que c’est parce que ce sont des étudiants modèles venant de grandes écoles à qui ont a toujours dit que la Science Fiction n’est qu’une littérature pour les enfants, où que ça n’en valait pas la peine.” Novys ajoute “Ils ont dû travailler vraiment dur pour arriver où il sont. Ils n’ont peut être simplement pas eu le temps de lire cette littérature.

Brueckner and Novy ont lancé le cours “Science Fiction to Science Fabrication” avec un programme incluant histoires, films, romans et même jeux vidéos de Science Fiction. Les étudiants furent chargés de créer des prototypes créatifs et fonctionnels inspirés de références de Science Fiction et en prenant en compte le contexte social des technologies qu’ils mettaient au point. Pour un projet inspiré d’une scène du “Neuromancien” de Gibson, des étudiants ont construit un outil qui utilise électrodes et technologie sans fil permettant à un utilisateur, en bougeant sa main, de simuler les muscles chez une autre personne à distance, répétant ainsi, le même mouvement de la main. Ces jeunes ingénieurs ont suggéré une application pour leur prototype dans le milieu des thérapies physiques, aidant par exemple les victimes d’arrêt cardio-vasculaire à retrouver l’usage de leur membre. Mais il y a eu également de profondes discutions parmi les cours sur les implications éthiques de leurs technologies. En effet, dans le roman de Gibson, cette technologie de contrôle à distance est utilisé pour exploiter sexuellement des personnes.

Brueckner regrette que les chercheurs développant des projets basés sur des nouvelles technologies sont souvent peu familier à la Science Fiction. “Avec le développement de la biotechnologie et de l’ingénierie génétique, vous voyez des auteurs comme Margaret Atwood écrire des dystopies centrées sur ces technologies. Des auteurs ont exploré ces sujets pendant des décennies avec une précision et une profondeur telle que lire ces romans peut être aussi important que lire des publications scientifiques.

Le meilleur de la Science Fiction engendre une sorte de flexibilité de penser qui non seulement nous inspires, mais nous force à considérer la myriade de conséquence potentiel à nos actions. Samuel R. Delany, l’un des écrivains les plus diversifié du genre, le voit comme une contre-mesure face aux bouleversements que le futur va apporter et qui deviendra de plus en plus prononcé au fil du temps. “La variété des mondes de la Science Fiction, nous accoutumes, à travers l’imagination, à entraîner nos esprits pour penser aux changements actuels, parfois catastrophiques, souvent perturbants, que le monde réel déverse sur nous, année après année.

Source :
http://www.smithsonianmag.com/arts-culture/how-americas-leading-science-fiction-authors-are-shaping-your-future-180951169/?no-ist

Pour aller plus loin...

.

Cet article a été écrit par :

Gaëtan

Lorsqu’à 10 ans, j’ai vu le film « Matrix » : BOOOM ! Science-fiction + cinéma, voilà le combo qui m’a motivé à faire du storytelling, une part centrale de ma vie. Depuis, je n’ai cessé d’écrire et réaliser des courts métrages en explorant plusieurs formats, genres et approches. Je réalise aujourd’hui que le questionnement sur la nature de la réalité se retrouve dans presque tous mes projets, mais j’ai également la volonté de donner ouvertement à penser. Les questions sont souvent plus importantes que les réponses et je compte bien continuer à en poser plein … surtout concernant l’avenir !!!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

En cours d’envoi

© 2017 The Flares - Tous les articles et histoires sont sous la licence Creative Commons - Toutes adaptations ou usages commerciaux quelconques sont interdits.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Dernière étape : complétez ce formulaire pour rejoindre la communauté.

Consulter la charte d'utilisation des données privées.

Pourquoi soutenir le collectif The Flares ?

  • Permettre l’essor de nouvelles idées concernant l'avenir.
  • Offrir plus de visibilité à des auteurs et cinéastes de science-fiction.
  • Favoriser une prise de conscience générale sur le monde.
  • Faire partie d'un mouvement engagé.

Souhaitez-vous faire un don au collectif The Flares ?

À quoi servira votre don ?

Votre don servira exclusivement à assurer les coûts nécessaires au fonctionnement de la plateforme.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir le livre gratuitement.

Informations envoyées avec succès :o)

 

Vérifiez votre boîte mail pour récupérer le livre.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?